Accueil / High-Tech / Jouer en ligne comporte des risques, un nouvel outil de repérage

Jouer en ligne comporte des risques, un nouvel outil de repérage

Un nouvel outil développé par une équipe de chercheurs pourrait aider, protéger les personnes dépendantes aux jeux en ligne, favoriser le recours aux soins qui arrivent souvent bien trop tard. Sur les sites de jeux en ligne, des avertissements rappellent aux joueurs les dangers encourus « jouer comporte des risques, endettement, isolement, dépendance », un numéro de téléphone est également disponible 09 74 75 13 13, mais une fois le message lu, rien n’empêche vraiment le joueur de continuer sa dépendance. Ce nouvel outil de repérage pourrait détecter les profils à risques.

Un clavier d'ordinateur

 

Un outil de repérage en ligne pour étudier les comportements

Une équipe de chercheurs de l’institut national de la santé, de la recherche médicale (INSERM) ont utilisé les données des joueurs en ligne, dans un communiqué, ils ont expliqué qu’ils avaient proposé un outil de repérage en ligne des comportements de jeux à risques. Les scientifiques ont repéré sur le site de poker en ligne des usagers considérés comme médicalement « problématiques », un mail leur a été envoyé, plus de 170.063 personnes, tous les volontaires ont dû décrire leurs comportements face aux jeux en ligne à travers un questionnaire, des questions pertinentes telles que avez-vous besoin d’emprunter de l’argent pour jouer ?

Plus de 18% des participants présentaient une addiction probable. Les jeux en ligne en France sont sous l’autorité de l’ARJEL (autorité de régulation des jeux en ligne).

Les jeux d’argent en ligne sont une dépendance proche de la toxicomanie

Il existe deux groupes de joueurs, ceux qui cherchent la sensation forte et le défi, les autres qui utilisent les jeux en ligne pour oublier les tracas de la vie quotidienne, le chômage, l’anxiété, la dépression. Les individus qui consultent pour se sortir de cette dépendance le font souvent trop tard lorsque les dettes se sont accumulées, certains même à bout de leur vice font des tentatives de suicide. Il faudrait davantage communiquer sur le sujet afin que ce problème soit considéré à sa juste valeur, un problème de santé publique. Une fois les joueurs repérés, par le biais d’un mail, un accompagnement pourrait leur être proposé sans que les joueurs n’aient aucune démarche à effectuer, un pas vers la désintoxication.

Un clavier d’ordinateur, Pixabay – Wokandapix

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Ecran chez les enfants

Les écrans responsables de nombreux problèmes de vue chez les jeunes

Les troubles visuels chez les plus jeunes sont malheureusement en augmentation ces dernières années. L’exposition …

Réagissez !