Accueil / High-Tech / L’abus des réseaux sociaux nuit à la santé psychologique et provoque l’isolement

L’abus des réseaux sociaux nuit à la santé psychologique et provoque l’isolement

Passer trop de temps sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Youtube, Snapchat est nuisible, ils sont censés engendrer l’interaction entre les hommes alors qu’en fait, un sentiment d’isolement s’installe au fil du temps. On ne sort plus de chez soi ou très rarement par obligation. A l’heure où le monde n’a jamais été aussi connecté, une étude réalisée par des chercheurs de l’université de médecine de Pittsburgh en Pennsylvanie aux Etats-Unis nous renseigne sur un paradoxe, la solitude augmente avec les réseaux sociaux, nous sommes de plus en plus addicts à ce genre de phénomène. Cette communication virtuelle est une porte d’entrée vers l’isolement. 

Facebook

La solitude n’est pas seulement un sentiment, il est avéré qu’elle a des effets sur le cerveau

Au cours de la petite enfance jusqu’à l’adolescence, le cerveau se construit avec une interaction avec l’environnement, la relation avec les autres. La solitude prolongée n’est pas une situation normale pour l’espèce humaine, elle est une source de stress, elle diminue le sommeil, la résistance aux infections. La solitude est un mal du siècle, elle est associée à une mortalité précoce, elle est un obstacle au bonheur, elle peut conduire au désespoir. Elle peut toucher tout le monde à différents moments de la vie. Le fait de parler à quelqu’un peut rompre ce sentiment, c’est sans doute la meilleure des thérapies. C’est une des raisons des succès des réseaux sociaux, ils se sont substitués à la réalité. Le besoin de faire parti d’un groupe d’amis a donné de l’importance à ce monde virtuel mais le sentiment d’isolement s’est également accru.

Sur les réseaux sociaux, nous avons des amis, nous partageons notre vie via des photos, des commentaires, des vidéos

Cela reste utopique, ce n’est pas réel dans la plupart des cas, les amis, jamais on ne les rencontre, ils ne sont que des images, des reflets de ce qui nous manque. Les chercheurs ont demandé à plus de 2000 jeunes âgés de 19 à 32 ans de participer à une expérience, ils ont rempli des questionnaires sur la fréquence du temps passé sur les réseaux sociaux. Les résultats ont démontré que les participants qui utilisaient ce genre de plateformes plus de deux heures par jour avaient deux fois plus de risque de se sentir isolé.

La vie moderne a tendance à nous enfermer dans un monde irréel, elle nous rend solitaire au lieu de nous réunir. Les réseaux sociaux remplissent le vide social que bon nombre de personnes ressentent au quotidien. La communauté virtuelle que nous cherchons sur les réseaux sociaux est en réalité une duperie, une illusion, un vide, le néant. La solitude est aggravée avec les réseaux sociaux. Les chercheurs n’ont pas pu répondre à cette question, se sent-on seul car on passe trop de temps sur les réseaux sociaux ou passons-nous trop de temps en ligne car on se sent trop seul ? Chacun pourra tenter de débattre sur cette question fondamentale.

Facebook, Pixabay – Pixelkult

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Hand Spinner

Le Hand Spinner peut être considéré comme un dispositif thérapeutique

Le Hand Spinner est connu désormais dans le monde entier, il s’agit de cette toupie …

Réagissez !