LOADING

Type to search

Le gouvernement dévoile la liste des communes où il est encore impossible de se servir d’un mobile

2 années ago
Share

Les zones blanches sont malheureusement encore en France bien trop nombreuses. Mais toutes ces communes devraient enfin voir la fin du tunnel et être enfin accessibles via un téléphone portable d’ici la fin de l’année 2016. Le gouvernement qui a publié la liste des communes qui sont en zone blanche a pour but de mettre un terme à cet isolement. Les différents opérateurs devront essayer de réduire la galère que rencontrent tous ces habitants  face à ce problème de connexion.

Les 238 communes de France ont été dévoilées par le gouvernement, la liste est à consulter sur « Capital», il existe encore en 2015 des endroits où l’on ne peut pas se servir de téléphone portable et encore bien moins d’internet, ces communes souffrent de cette situation d’isolement, elles sont principalement situées dans le pays de Loire, en Bourgogne, en Midi-Pyrénées, en Languedoc-Roussillon… La liste qui a été dévoilée pourrait fort bien s’allonger d’ici quelques semaines. Le ministre de l’Économie a indiqué dans un communiqué que les quatre opérateurs en téléphonie devront absolument couvrir toutes ces zones blanches d’ici la fin de l’année prochaine.

La 3G devrait arriver dans des centaines de communes rurales

La loi Macron est directement liée à cette mesure, elle vise à améliorer considérablement la couverture mobile dans toute la France et même dans les zones les plus reculées, d’ici le 30 juin 2017 plus de 2200 communes rurales seront également équipées en internet mobile (3G et 4G), elles sont pour l’instant connectées par la 2G.

Si la loi Macron n’est pas suivie, des sanctions pourraient être établies

Depuis déjà quelques années, ce projet traîne, il en avait été question en 2003 de couvrir toutes les zones blanches, à l’époque plus de 3000 communes avaient fait l’objet d’une identification. Les opérateurs devront cette fois mettre réellement la main à la pâte, car le régulateur du secteur l’ARCEP sera en charge de vérifier que les closes de cette mesure de la loi Macron sera bien mise en œuvre, une sanction sera déterminée en cas de non-respect, 3% du chiffre d’affaires et même 5% en cas de récidive. La France sera-t-elle d’ici fin 2016 enfin couverte convenablement en réseau mobile ?

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *