LOADING

Type to search

Les réseaux sociaux très mobilisés suite aux attentats meurtriers

2 années ago
Share

Les attentats qui ont frappé la capitale dans la soirée de vendredi causant des dizaines de morts et plus de 200 blessés ont plongé la France dans l’effroi et la douleur. Le chef de l’état, François Hollande a décrété l’état d’urgence. Les familles qui recherchent un proche publient sur les réseaux sociaux des appels à l’aide. Facebook et Twitter déploient tous les moyens pour que les internautes se mobilisent afin de rassurer et donner des nouvelles.

Le réseau social Facebook a activé dès vendredi en fin de soirée une option pour que toutes les personnes qui le désirent soient en mesure d’informer les proches de leur situation. L’outil de « contrôle d’absence de danger » propose aux internautes de donner de leurs nouvelles. Cet outil, Facebook l’avait développé au Japon lors du tsunami en 2011 et il a été activé plusieurs fois dans le passé lors de catastrophes naturelles, le « Safety Check » avait été particulièrement actif au mois d’avril 2015 lors d’un puissant séisme qui s’était produit au Népal, plus de 2000 victimes étaient à déplorer.

Twitter se mobilise à coups de #RechercheParis

Le réseau social Twitter est également très mobilisé, les internautes lancent des appels pour retrouver un proche en accompagnant leurs demandes par le hashtag #rechercheparis. Twitter dès vendredi a été la plate-forme où de nombreuses personnes ont posté des messages pour venir en aide aux survivants de la barbarie Djihadiste ainsi qu’aux passants traumatisés pour les inviter à venir passer la nuit chez eux.

La France est en alerte maximum

La ville de Paris au vu de ces attentats extrêmement meurtriers a mis en place plusieurs mesures, un numéro d’urgence a été activé le 0800.40.60.05, la préfecture de police a également activé un numéro de téléphone le 197 ainsi qu’un site internet. La France est en alerte maximum jusqu’à nouvel ordre.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *