Accueil / High-Tech / MacKeeper : 13 millions de données en accès libre sur la toile

MacKeeper : 13 millions de données en accès libre sur la toile

MacKeeper s’est retrouvé dans une situation assez délicate lorsqu’un chercheur indépendant a découvert une faille de grande ampleur. À cause d’une méthode de chiffrement assez faible et une faille, 13 millions de données sont diffusées.

Les antivirus sont susceptibles de protéger les utilisateurs, mais MacKeeper qui est diffusé sur les appareils de la Pomme a été victime d’une faille. Cette dernière a pu être découverte à temps, car aucune attaque cybercriminelle n’a apparemment été orchestrée. Ce chercheur a utilisé un simple moteur de recherche pour constater la présence anormale de bases de données accessibles via des adresses IP. Par conséquent, l’antivirus censé protéger les machines dévoilait les informations des utilisateurs à leur insu et sans le vouloir.

Une faille qui aurait pu être désagréable pour les utilisateurs de MacKeeper

MacKeeper a donc réagi après cette découverte qui aurait pu causer de sérieux dommages si une personne malveillante avait pu obtenir ces données. Ces dernières mettaient en avant un mot de passe ainsi qu’un identifiant, ces informations donnent ainsi la possibilité de se connecter à un compte et de prendre celles présentes et les désagréments peuvent être de taille. En effet, les hackers sont susceptibles d’avoir accès à des adresses par exemple et même des coordonnées bancaires. Dans cette affaire, les données présentes sur le compte n’ont pas été spécifiées, mais nous pouvons imaginer que les informations sont classiques.

L’éditeur de MacKeeper comble la faille et change d’algorithme

La faille de sécurité a donc été comblée par MacKeeper, les utilisateurs de cette solution peuvent donc être rassurés désormais, car leurs données semblent être conservées comme il se doit. De plus, l’algorithme utilisé pour sécuriser les accès ne bénéficie pas d’une très bonne réputation. Des experts équipés de machines compétentes pourraient facilement passer à travers. L’éditeur aurait donc décidé de le mettre de côté et de choisir un algorithme beaucoup plus performant.

Piratage, Pixabay – carlosalbertoteixeira

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Dépression

Google vous apporte son aide pour diagnostiquer une dépression

Les internautes américains pourront via un questionnaire détaillé évaluer la sévérité de leurs symptômes. Il …

Réagissez !