Accueil / High-Tech / Microsoft vs Samsung : une nouvelle guerre rythmée par les brevets

Microsoft vs Samsung : une nouvelle guerre rythmée par les brevets

Microsoft porte plainte contre Samsung et cette guerre remplace celle lancée contre Apple. Les reproches sont toutefois les mêmes.

Microsoft porte plainte contre Samsung
[/media-credit] Microsoft porte plainte contre Samsung
Dans le milieu du high-tech, les fabricants ne se font aucun cadeau, car le secteur des mobiles pèse plusieurs millions de dollars voire des milliards. Samsung et Apple rythment régulièrement la presse pour des passages en justice à cause de violation de brevets sur des Smartphones ou des tablettes. Cette fois, c’est au tour de Microsoft d’avoir des griefs contre le fabricant du Galaxy S5. Même si les acteurs de cette guerre ne sont pas les mêmes, les reproches sont toutefois identiques.

Les versions de Samsung et Microsoft diffèrent

En effet, Microsoft a décidé de porter plainte contre Samsung à cause d’une violation de brevets liés au système d’exploitation développé par Google à savoir Android. En effet, les deux parties ont signé un accord qui permet à Microsoft d’empocher des royalties dès qu’un Smartphone qui tourne sous cet OS mobile est vendu. Il n’aurait donc pas honoré le dernier paiement et cela aurait par conséquent déclenché l’action en justice. Comme ce fut le cas lors des autres guerres sur ce marché très concurrentiel, les versions partagées sont différentes. D’un côté, Samsung qui est soutenu par la firme de Mountain View estime que son rival tente d’obtenir de l’argent via ce procès. En effet, le fabricant coréen est leader dans le monde des Smartphones et depuis trois, les ventes ont été multipliées par trois.

Google défend Samsung contre Microsoft

Pour Google, Microsoft porte plainte contre Samsung depuis les États-Unis à New York pour extorquer de l’argent, car il n’a pas réussi à « se développer sur le marché des Smartphones ». De l’autre côté, il y a une version différente, car la firme de Redmond estime que le contrat signé il y a plusieurs années n’est pas respecté. Elle précise dans un communiqué signé par David Howard que plusieurs actions ont été entreprises pour résoudre le contentieux, mais Samsung aurait un « désaccord fondamental sur la nature de [leur] contrat ».

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Téléphone

DAS : 5 conseils pour limiter les risques liés à l’utilisation du téléphone

L’indice DAS (Débit d’Absorption Spécifique) permet de mesurer la quantité d’ondes électromagnétiques émise par un …

Réagissez !