Groenland

Miracle, après 20 ans, le glacier du Groenland gagne en volume

Le Jakobshavn, ce nom ne vous dit peut-être rien. Il s’agit pourtant du glacier le plus connu du Groenland, situé sur la côte ouest. Tous les chercheurs et scientifiques de la planète le connaissent bien : à leur grand dam, cela fait vingt ans qu’il ne cesse de rétrécir.

Le Jakobshavn épaissit

Il est l’un de ces glaciers emblématiques qui cristallisent toutes les anxiétés relatives à la fonte des glaces, à l’élévation du niveau des mers et des océans, au réchauffement climatique. Situation inédite depuis 2016 : il reprend du volume, il recommence à s’avancer sur l’océan. Cette bonne nouvelle a été annoncée le 25 mars dans Nature Geoscience. Elle contrecarre toutes les idées reçues jusqu’ici. On pensait en effet communément que si un glacier commence à fondre rien ne pourra arrêter le phénomène. On pense maintenant que d’autres glaciers pourraient eux-aussi se réétoffer dans les mois à venir.

Le Jakobshavn est en rémission

Bon nombre de gens se réjouissent de voir le Jakobshavn reprendre des formes, y compris des scientifiques. Pourtant, parmi eux, on souligne déjà qu’il ne faut pas en conclure hâtivement que la situation s’améliore. Il ne faut pas se tromper :  le Jakobshavn commence peut-être à reprendre du poil de la bête, mais la calotte glaciaire du territoire dans lequel il se trouve continue, elle, à perdre encore énormément de glace. Le phénomène de la fonte des glaces n’est donc pas du tout enrayé, le niveau des mers va continuer à monter.

Les océans aussi se réchauffent et cela entraîne une forte perturbation des courants marins. Les scientifiques prévoient déjà le moment où le Jakobshavn recommencera à fondre et à perdre en volume : ils l’estime concomitant avec une future phase plus chaude de l’oscillation nord-atlantique. L’oscillation est actuellement dans une phase froide, favorable à l’augmentation du volume du Jakobshavn, mais cela ne durera pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *