Accueil / High-Tech / Musique en ligne : Apple Music dans la course pour le leadership face à Spotify

Musique en ligne : Apple Music dans la course pour le leadership face à Spotify

Le 1er février 2016, la société américaine Apple, dont le siège social est localisé dans la Silicon Valley (Californie) et désormais dirigée par Tim Cook, fêtera ses 40 ans, avec le sentiment d’une success-story pleinement réussie. La firme de Cupertino a toujours été à la hauteur de ses ambitions mêmes si elles pouvaient paraître osées de prime abord. L’exemple qui va suivre en est l’illustration la plus récente. Habituée à tutoyer les étoiles en permanence pour se contenter uniquement de son lecteur multimédia iTunes, la célèbre marque, au logo reconnaissable entre tous, a donc décidé de se lancer dans l’industrie du streaming musical en ligne et de bousculer la hiérarchie en place, non sans culot, avec le lancement de Apple Music : carton plein réussi pour ce concept novateur, lancé le 30 juin 2015, qui a attiré autant d’abonnés en 6 mois que Spotify en 6 ans ! La comparaison est très élogieuse pour Apple Music qui frappe ainsi très fort en s’étant installée en un temps record sur le podium des sites de musique à la demande. Elle se rapproche en effet du leader actuel suédois Spotify qui demeure cependant toujours largement en tête (avec 2 fois plus d’abonnés mais pour combien de temps ?) et devant le français Deezer : une médaille d’argent méritée avec des bénéfices records depuis une création pourtant récente (à laquelle la concurrence ne croyait pas) et la barre venant d’être franchie avec brio des 10 millions d’abonnés payants, dans 100 pays (soit la moitié déjà de toutes les nations du globe), selon des chiffres non confirmés pour le moment par la marque à la pomme, mais dévoilés ce dimanche par le Financial Times.

Etat des lieux entre Apple Music, Spotify et Deezer

Les dernières données fournies par Apple Music étaient de 6,5 millions d’abonnés premium à la fin du mois d’octobre : si l’on se fie au Financial Times, 3,5 millions s’y seraient ajoutés en moins d’un trimestre, soit une hausse phénoménale de pas moins de 50%. Autant dire que le l’interface Apple Music a pleinement réussi son lancement et su trouver un positionnement confortable dans un marché en pleine expansion mais hyper-concurrentiel. Si la part du lion revient toujours à Spotify qui compte à son actif 20 millions d’abonnés, il convient de noter que ce chiffre certes colossal a été atteint par cette marque toujours leader mais au développement moins fulgurant car sa fondation remonte à 2006 ! Apple Music commence, à n’en pas douter, à faire trembler Spotify car sa croissance est beaucoup plus rapide et aussi dévoreuse de parts de marché : nous rappelons que 10 millions de personnes ont été séduites en moins de 7 mois par cette plateforme et que le choix exclusif d’un service de qualité mais payant n’a pas du tout été un frein (contrairement à ses détracteurs qui prédisaient un chant du cygne rapide à Apple Music) : Apple voulait se démarquer de ses challengers avec l’absence de publicité. Deezer accuse aussi le coup et sévèrement avec ses 6,3 millions d’abonnés.

Les atouts de Apple Music face à ses concurrents

Le contenu offert par Apple Music dans son intégralité est payant -à l’exception d’une période d’essai gratuite d’une durée de 3 mois- avec des offres mensuelles diversifiées allant de 9,99 euros pour un abonnement individuel à 14,99 pour un abonnement familial (jusqu’à 6 utilisateurs). Le catalogue proposé par la marque est éclectique et étoffé avec le chiffre hallucinant de 30 millions de titres répertoriés avec une qualité optimale pour une écoute appréciable ! Le service donne également accès à une radio rachetée récemment et baptisée Beats One. L’atout séduction majeur de Apple, boostant l’utilisation d’addicts ne jurant que par elle et de nouveaux clients ayant succombé à ses charmes est justement que la marque a pris soin et prendra soin d’installer sur ses iPhone, un des produits phares de la téléphonie mobile mondiale de la marque, le logiciel Apple Music : d’où une disponibilité d’écoute via iTunes puis qui s’est trouvée élargie par la suite à Android. Spotify a de quoi s’inquiéter mais tient encore vaille que vaille et fermement le gouvernail du marché de l’écoute de musique en ligne. Apple Music s’imagine déjà cependant prendre sa place et être promu capitaine dans un futur de l’ordre de la réalité mais dont on ne peut prédire la date.

Apple, Pixabay – matcuz

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Terre

La Terre est en danger, va t-elle encore pouvoir nous héberger longtemps dans de bonnes conditions ?

Le réchauffement climatique est de plus en plus d’actualité. On assiste à des bouleversements très …

Réagissez !