Accueil / High-Tech / Nasa : la sonde Juno sublime la planète Jupiter à travers de nouvelles photos

Nasa : la sonde Juno sublime la planète Jupiter à travers de nouvelles photos

La National Aeronautics and Space Administration (plus connue sous son acronyme de Nasa) a publié ce vendredi 2 septembre, des images inédites de Jupiter prises lors d’un premier survol, qui n’a jamais été aussi près de la planète gazeuse géante. Ces photos émanent de la sonde Juno, destinée à la découverte de Jupiter, et dévoilent des phénomènes n’ayant jamais été observés, jusqu’à maintenant, comme de splendides aurores boréales au pôle sud. On ne peut que souligner la qualité en haute définition de ces photos prises, pour être visibles, en infrarouge. C’est surtout la JunoCam qui a rempli son rôle.

Jupiter

La JunoCam de Juno nous dévoile des images inédites de Jupiter grâce à sa haute définition et ses capacités utiles car infrarouges

La sonde Jnno, concentré de technologie, pesant tout de même 3,6 tonnes a frôlé Jupiter, avec la plus grande proximité, inédite jusqu’à maintenant, le 27 août dernier, en passant à seulement 4200 kilomètres au-dessus de sa haute atmosphère. Juno s’était mise à la fois mise sur l’orbite jovienne aux prémices du mois de juillet et doit encore effectuer 35 tours en effleurant  Jupiter, pour en percer encore et encore les mystères jusqu’au début 2018, date de sa mort programmée dans l’atmosphère de Jupiter.

Les images en haute définition ont été prises par une caméra, désormais célèbre et baptisée JunoCam, un de ses instruments d’observation embarqués avec des rôles très précis pour chacun suivant les champs d’investigation concernant Jupiter. Juno a notamment transmis des images en infrarouge des deux régions polaires sous le manteau nuageux de la planète, souligne Alberto Adriani de l’Istituto di Astrofisica e Planetologia Spaziali à Rome. Il est un des responsables de l’instrument « Jiram », destiné à épauler Juno, en rendant lisibles au maximum, ces clichés.

Des images saisissantes qui tranchent avec nos spéculations avec une réalité attestant d’une réelle beauté et d’une activité intense

« Les premiers clichés du pôle nord de Jupiter nous paraissent être complètement différents de ce que nous avons vu ou imaginé auparavant », explique Scott Bolton, du Southwest Research Institute à San Antonio au Texas, principal scientifique de la mission Juno. « Les couleurs sont plus bleues que dans les autres parties de la planète et il y a de nombreuses tempêtes et aucun signe des bandes de différentes couleurs que nous avons l’habitude de voir autour de Jupiter », a-t-il précisé. Jupiter apparaît sous un angle nouveau et une proximité inégalée. « Nous avons surtout été surpris de voir pour la première fois des aurores boréales au pôle sud jovien », poursuit le scientifique Alberto Adriani. Ce phénomène avait été décelé uniquement au-dessus du pôle nord grâce aux observations précieuses du célèbre télescope Hubble.

Des sons étranges collectés à partir du milieu du vingtième siècle ont été analysés : c’est comme si Jupiter avait son propre langage

Un autre instrument de Juno a pu enregistrer des sons provenant de Jupiter. Ces émissions radio sont connues depuis les années 1950 mais n’avaient jamais été analysées de si près avant. « Jupiter nous parle d’une manière que seules les planètes gazeuses géantes peuvent le faire », note Bill Kurth de l’Université d’Iowa, un des scientifiques de la mission. Toutes ces données ont été récoltées pendant un survol rapproché de six heures au-dessus de Jupiter. Leur transmission vers la Terre a pris un jour et demi. La sonde Juno a été mise en orbite en 2011 pour une mission de plus d’un milliard de dollars destinée à notre intrigante Jupiter.

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Réagissez !