Accueil / High-Tech / Nasa Orion : Airbus obtient le contrat pour le module

Nasa Orion : Airbus obtient le contrat pour le module

Le projet Orion de la Nasa est primordial et un contrat a été signé entre l’ESA et Airbus dans une ville en Allemagne à savoir Berlin.

Projet Orion de la Nasa
Projet Orion de la Nasa

La conquête de l’espace est une priorité pour la Nasa qui a mis sur pied le projet Orion. Ce dernier a fait l’objet d’un contrat entre Airbus et l’ESA (Agence Spatiale européenne). Cette volonté de voir au-delà de la Terre est une nécessité pour les scientifiques. Ces derniers tentent d’obtenir des réponses sur l’apparition de la vie, le développement de notre planète, la naissance du système solaire… La Nasa a donc le souhait de dépasser l’orbite basse de la Terre sans pour autant réaliser l’exploit de Rosetta et de Philae.

La Nasa et son premier essai avec la capsule Orion

Toutefois, la capsule Orion est importante, car elle devrait être lancée dans le cadre d’un vol d’essai en 2017. Dans cette configuration, aucun astronaute ne sera présent à son bord, mais l’objectif sera différent dès 2020. La Nasa veut que les astronautes dépassent l’orbite basse à bord de la capsule Orion dont la fabrication du module a été confiée à Airbus Defense & Space. Ce dernier a signé à Berlin en Allemagne un contrat de 390 millions d’euros avec l’ESA.

La Nasa enverra des astronautes dans la capsule Orion

La Nasa a un second objectif avec la capsule Orion, car elle remplacera les navettes spatiales qui ne sont plus capables de quitter la Terre. Ce projet est donc très important pour l’Agence Spatiale américaine qui espère marquer un tournant dans l’histoire de la conquête spatiale. La Nasa a donc rassemblé tous ses espoirs au sein de l’Europe qui a su mettre en avant ses compétences et séduire le géant américain. Cette phase du vol habité pourrait être un chapitre conséquent et elle illustre également la volonté de la Nasa d’explorer davantage l’espace d’ici fin 2020. A cette date, le module abritera des astronautes, mais un second module devra être construit. Pour l’instant, Airbus est en charge du premier.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

données perdues

Mes données sont-elles perdues ?

Vous venez par erreur de supprimer un fichier très important et malheureusement vous n’avez pas …

Réagissez !