Accueil / High-Tech / Un nouveau site de santé pour l’accès à des informations de référence

Un nouveau site de santé pour l’accès à des informations de référence

Tous les Franciliens ont pu découvrir dès le 17 mars un nouveau site Internet dédié à la santé. Ce site, disponible à l’adresse www.sante.fr, a été réalisé pour répondre à une demande grandissante des Français d’avoir des informations sur leur santé. Le ministère de la Santé a donc ouvert un portail réservé pour le moment aux habitants d’Ile-de-France.

Site internet

Un Service public sur la santé

La santé est un domaine qui préoccupe un grand nombre de personnes. Internet est un vaste monde où pléthore d’informations se regroupent. Démêler le vrai du faux n’est pas toujours évident. De ce fait, les Français s’imaginent tout et n’importe quoi dès qu’un symptôme survient et qu’ils parcourent les différents sites et forums. Le gouvernement a réfléchi à une manière de centraliser toutes les informations de référence sur la santé. Cette réflexion les a amenés à créer un site internet sante.fr.

Grâce à des données fournies par le ministère de la santé, les citoyens sont certains d’accéder à des informations fiables, accessibles et surtout compréhensibles. Aujourd’hui, il ne s’agit que d’un prototype accessible via un navigateur web pour une petite partie du territoire. Le thème du site Internet a été réalisé pour répondre aux bonnes pratiques en matière d’expérience utilisateur. Fin mars, les applications sur Android et iOs suivront ce site.

La réalisation du site web a été mise en oeuvre sur l’initiative de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France et GCS-Sesan, avant d’être portée par le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé. Les contenus sont mis en place progressivement, le tout étant de ne pas trop encombrer au départ et ne mettre que l’essentiel.

Que retrouve-t-on sur ce service en ligne ?

Aujourd’hui, les Franciliens ont accès à des informations issues de sites influents en matière de santé. Ces sites ne sont autres que ceux des institutions sanitaires publiques. Les utilisateurs ont également un compte personnel sur lequel ils peuvent définir les informations qu’ils souhaitent privilégier ainsi que les alertes qu’ils souhaitent recevoir. Ce moteur de recherche va encore plus loin et met à disposition des utilisateurs un annuaire complet des professionnels de santé, pharmacies, établissements de soins, laboratoires ou encore hôpitaux proches de chez eux.

Le service en ligne tend à s’adapter aux besoins des usagers. Leurs retours sont plus qu’indispensables, car ils permettront à l’équipe du projet d’effectuer les modifications nécessaires pour répondre à ces besoins. Une démarche collaborative tout à leur honneur et qui devrait satisfaire les internautes. Le but est d’apporter des informations claires, pertinentes, fiables, accessibles et surtout valides. Les citoyens ont besoin d’un outil de ce type, disponible pour toutes les générations d’internautes.

Les articles se reposent entièrement sur des informations validées par des équipes de professionnels. Cette validation montre la véracité des propos tenus sur le site. Des articles pourront également être relayés sur ce site avec un renvoi vers la source. Les données seront bien évidemment validées et vérifiées avant d’être transmises sur le site.

Une généralisation progressive sur toute la France

À l’heure actuelle, le site n’est disponible, comme nous le disions, qu’aux Franciliens. En effet, l’ampleur du projet a fait que le gouvernement a pris la décision de n’ouvrir le service qu’aux habitants d’Ile-de-France dans un premier temps. Au fur et à mesure, le site et l’application se généraliseront. D’ici fin 2018, l’ensemble du territoire français devrait avoir accès aux mêmes informations.

L’État compte sur les Français pour apporter leur savoir, leur soutien et surtout pour leur donner leur avis sur l’outil. Cette collaboration ne pourra fonctionner que si ces derniers prennent part au projet. Il faut dire que le moteur de recherche et les articles ont été mis en place pour eux. Si aucun d’eux ne se manifeste, les initiateurs du projet ne pourront pas avoir de retours sur la qualité du projet. Ils ne pourront ainsi pas l’améliorer et proposer de nouveaux contenus.

Site internet, Pixabay – Pexels

A propos Mathilde Vargas

Essayez à nouveau

Ecran chez les enfants

Les écrans responsables de nombreux problèmes de vue chez les jeunes

Les troubles visuels chez les plus jeunes sont malheureusement en augmentation ces dernières années. L’exposition …

Réagissez !