LOADING

Type to search

Une nouvelle mesure de son taux d’alcoolémie via un patch connecté

1 année ago
Share

Prendre le volant lorsque l’on a consommé de l’alcool peut s’avérer être dangereux pour soi même, mais également pour autrui. La période des vacances est propice à la fête, à la décontraction, on se croit invulnérable. Deux ou trois verres à table et un digestif, puis, il faut reprendre le volant pour aller à la plage et c’est le drame : contrôle de police, retrait de points sur le permis, une amende dans le meilleur des cas quand ce n’est pas fatal. Un accident mortel sur trois est directement lié à la consommation d’alcool. Un patch connecté à appliquer sur la peau qui mesure en temps réel le taux d’alcoolémie dans l’organisme a été inventé.

Alcool

Un patch connecté pour agrémenter le quotidien

Une équipe de chercheurs de l’université de Californie vient de mettre au point un patch connecté qu’il faut appliquer sur la peau. Le but ? Donner une information fiable de la quantité d’alcool que la personne a pu absorbée au cours d’un dîner, d’une soirée. Les patchs connectés, il en existe pour différentes utilisations, ronflements, exposition aux UV, sportif, santé qui peuvent mesurer votre taux de glycémie. Ils prennent soin de vous et sont lancés sur le marché quotidiennement.

Selon une étude  menée par Tractica, plus de 61,5 millions de patchs connectés seront vendus d’ici 2020. Il est constitué de composants électroniques, placés sur la peau, il collecte les données de la personne, les renvoient à distance sur des smartphones, des tablettes, des PC via Bluetooth, WiFi. Le patch intelligent facilite la vie, le quotidien, améliore la qualité des soins des utilisateurs. Au fil des années, ces patchs ont permis à ces nouvelles technologies de faire partie de la vie, ils sont comme des aidants par qui l’innovation est au service de celui qui l’utilise.

L’utilité d’un patch connecté pour lutter contre l’alcoolisme

Ce nouveau patch présente l’avantage d’être discret et fiable. En comparaison avec le classique éthylotest sous forme de ballon dans lequel le conducteur doit souffler pour savoir s’il est apte ou non à prendre le volant, les prises de sang contraignantes, le patch connecté qui a été testé sur plus de neuf volontaires va sans doute être d’une grande utilité. Des études supplémentaires vont être nécessaires avant qu’il soit commercialisé.

Ne pas dépasser le seuil de 0.5 gramme

Ce patch fonctionne via la transpiration qui va entrer en contact avec une électrode enrobée d’une substance qui réagit immédiatement à la présence d’alcool. Des données fiables, rapides, il est indolore, pratique et moderne. Avant que ce patch se retrouve sur le marché, il faut garder à l’esprit que le taux d’alcoolémie ne doit pas dépasser 0,5 gramme par litre de sang, 0,2 gramme pour ceux qui ont le permis probatoire. Deux verres de vin pour atteindre les 0,5 g alors conduire ou boire, il faut choisir.

Alcool, Pixabay – markusspiske

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *