Accueil / High-Tech / Oignons : pas de pleurs avec ce specimen

Oignons : pas de pleurs avec ce specimen

Les oignons ne font pas pleurer grâce à cette découverte qui provient du Japon. Cela devrait ravir les amateurs de cuisine.

Oignon
Oignon

Préparer le repas est une tâche devenue très tendance avec tous les tutoriels, les émissions de télévision, chacun peut se prendre pour un chef ou tout du moins essayer. Des cours existent dans de grandes maisons pour se perfectionner et réaliser à moindre coût un repas sain et équilibré. Dans les grandes surfaces, des rayons entiers nous incitent à nous lancer dans des confections jusqu’ici confidentielles, à l’aide de boites où à l’intérieur tout est présent pour se prendre pour le meilleur pâtissier ou le super chef. Une tâche reste ennuyeuse voir désagréable, c’est l’épluchage des oignons, ils font pleurer inexorablement, bien sûr il existe des trucs pour éviter ce désagrément, mais rien ne marche vraiment.

Eplucher les oignons permet de rire

Le Japon a peut-être la solution, une entreprise alimentaire a déclaré dans la presse de ce pays avoir développé une sorte d’oignons que l’on peut couper, hacher, ciseler sans verser une larme, ils ont inventé une nouvelle variété d’oignons dont l’enzyme qui déclenche les pleurs a été bloquée. Ces oignons créés par House Foods Group ont la propriété inverse ils n’irriteront plus les yeux et grâce à ce processus les peler deviendra hilarant. Cette société nous promet également que l’odeur parfois trop présente se fera discrète et que l’haleine n’aura plus ce désagrément trop insistant.

De nouveaux oignons qui ne font pas pleurer

Cette entreprise n’a pas encore décidé la date de commercialisation. Ce n’est pas la première fois que cette société se démarque, en 2013, elle avait été récompensé par un « prix IG Nobel » pour avoir trouvé le processus chimique qui déclenchait les larmes lors de l’épluchage des oignons, ces anti-Nobels récompensent les recherches sans intérêts ou futiles, mais ils déclarent vouloir rendre hommage aux chercheurs imaginatifs. Cette fois, la trouvaille ne sera pas forcément inutile, pleurer en pelant des oignons reste désagréable et irrite les yeux. Les entreprises agroalimentaires devraient se pencher sur cette découverte si tout de fois elle est inoffensive pour notre santé.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Terre

La Terre est en danger, va t-elle encore pouvoir nous héberger longtemps dans de bonnes conditions ?

Le réchauffement climatique est de plus en plus d’actualité. On assiste à des bouleversements très …

Réagissez !