LOADING

Type to search

Orange confirme le vol de données pour 1.3 million d’abonnés

4 années ago
Share

L’opérateur Orange a été une nouvelle fois touché par un problème au niveau des données. 1.3 million de consommateurs sont concernés.

Logo de l'opérateur Orange

[/media-credit] Logo de l’opérateur Orange

Le 2 février 2014, l’opérateur Orange avait confirmé un premier problème puisque près de 800 000 consommateurs avaient été victimes du vol de données personnelles. La société révélait dans un communiqué qu’une intrusion informatique était responsable de ce vol observé au niveau des comptes Internet. À cette époque, 3 % des clients de l’opérateur avaient été touchés. Toutefois, un nouveau dysfonctionnement a été observé et le nombre de victimes a considérablement augmenté. Une nouvelle intrusion informatique a été référencée sur les serveurs d’Orange le 18 avril dernier.

Orange a été victime d’une intrusion

Ainsi, dans un nouveau communiqué, Orange confirme le vol des données personnelles à savoir les noms, les prénoms, la date de naissance ainsi que les numéros de téléphone (mobile et fixe) et les adresses mail. La société précise que 1.3 million de consommateurs ont été concernés par ce problème dont les conséquences pourraient être dramatiques si les clients ne sont pas méfiants. En effet, les informations dérobées sont susceptibles d’être utilisées à des fins de phishing. Des personnes malveillantes auraient ainsi l’occasion de contacter par courrier, par SMS, par téléphone ou par mail les abonnés en se faisant passer pour Orange.

Orange contacte les abonnés

Cette technique est largement utilisée sur le Web et les boites de réception sont généralement inondées de ces messages frauduleux dont l’objectif est parfois de soutirer de l’argent et de dérober d’autres informations comme les coordonnées bancaires. Toutes les personnes concernées par le vol chez Orange reçoivent un message qui contient un « Click to call back ». Cette méthode permet ainsi aux clients d’être rappelés par Orange après avoir cliqué sur le bouton prévu à cet effet. La société s’est engagée à joindre sous 48 heures les abonnés.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *