Accueil / High-Tech / Pibot : un robot devient un pilote d’avion sur ordinateur

Pibot : un robot devient un pilote d’avion sur ordinateur

Pibot est le nom d’un robot qui dispose des compétences nécessaires pour piloter un avion virtuel sur ordinateur. La vidéo illustre le procédé.

Pibot, le robot aux commandes d'un avion
Pibot, le robot aux commandes d’un avion

Le monde des robots ne cesse de prendre de l’importance au sein de la société. Ainsi, dans quelques années voire des décennies, les Hommes pourraient être comme dans les films de science-fiction remplacés par les machines. Une vidéo postée sur YouTube par l’IEEE Spectrum montre le procédé grâce auquel Pibot réussit à piloter un avion virtuel sur un ordinateur d’Apple. Ce petit robot a été conçu par le KAIST (Institut supérieur coréen des sciences et technologies).

Pibot s’entraine pour l’instant sur un simulateur de vol

Pour que le test soit impressionnant et révélateur des compétences de Pibot, le robot a été placé devant des commandes. Ces dernières sont identiques à celles visibles dans un véritable avion et il utilisait un simulateur de vol. Comme le montre la vidéo, le petit robot utilise sa vision pour identifier les marquages au sol et effectuer différentes manœuvres comme le virage ou encore le décollage et même l’atterrissage. Pour l’instant, la phase de test est à l’étape du virtuel, mais les scientifiques souhaitent aller plus loin en proposant à Pibot de piloter un avion de modèle réduit.

Pibot pourrait remplacer les pilotes

Pibot est donc très convainquant sur ce simulateur de vol et l’objectif des scientifiques consiste à mettre en place un système « entièrement automatisé qui pourra, éventuellement remplacer un jour les pilotes humains ». Par conséquent, dans plusieurs années, les Hommes pourraient découvrir à la place des pilotes de véritables robots. Cela ne devrait pas combler les attentes des personnes qui sont contre cette technologie, mais l’essor des robots semble s’accroître au fil des années et des découvertes. De plus, Pibot répond à toutes les exigences fixées par la FAA 5Federal  Aviation Administration).

La démonstration du robot Pibot

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Ordinateur

e-santé : les Français tombent amoureux de la technologie

Un dernier sondage sur la télémédecine montre que la plupart des Français accordent leur confiance …

10 commentaires

  1. Belle prouesse. Surtout en ce qui concerne l’analyse d’images en temps réel. De là à remplacer les pilotes, il faut encore bien faire avancer les recherches sur l’IA.

  2. Le but n’est pas qu’il remplace les pilotes..c’est simplement un choix qui a été fait pour impresionner, et montrer que ce robot est capable d’apprendre. Pas la peine de stresser ^^. Ce robot pourra très bien servir à tout autre chose

  3. Pourquoi vouloir faire piloter l’avion par un robot… quand on sait faire depuis 20 ans voler des avions sans pilote, des drones, qui sont, du coup par définitions eux même des robots ?
    Y-aura t’il des robots pour piloter les robots qui pilotent les avions ?

    Sinon belle performance de robotique.

    • Pibotception!

      Plus sérieusement , j’ai lu plusieurs articles sur le sujet et aucun n’a la décence de poser la question de l’intéret de ce robot.
      Le seul plus que je vois par rapport a un système de gestion de vol (FMS, que l’on trouve sur n’importe quel avion de ligne « moderne ») c’est que le robot utilise la vision pour diriger l’appareil.
      Mais bon en ce moment il y a quand pas mal de gens qui travaillent sur des systèmes de détection et autre « sense and avoid » (surtout dans le but d’équiper les drones et leur permettre de voler dans l’espace aérien parmi les appareils pilotés) pour fournir ces informations directement au FMS sans passer par un pseudo pilote robot.

  4. Les pilotes automatiques peuvent déjà le faire… Quel intérêt à cette news ?

  5. il doit y avoir de la demande , surtout chez Air France …

  6. Bonjour,
    Il faudrait changer le titre car « PC d’APPLE » ça ne fait pas sérieux. Le PC historiquement c’est IBM et consort et Apple c’est Mac.
    Mettez plutot : « Un robot réussit à piloter un avion sur simulateur »

  7. Quel intérêt de dire que la simulation tourne sur une machine Apple?

  8. Euuuh, c’est quoi un « PC d’Apple » ??

  9. le robot qui pilote l’auto-pilot bientôt !
    cela dit vla le décollage et l’atterrissage de brutos

Réagissez !