Accueil / High-Tech / Planètes du système solaire : Neptune cache deux surprises

Planètes du système solaire : Neptune cache deux surprises

Des planètes du système solaire auraient été découvertes derrière Neptune. L’espace a encore des surprises surprenantes.

Neptune
Neptune

Les scientifiques pensaient connaitre les planètes du système solaire, mais la réalité serait bien différente. En effet, Neptune aurait des choses à cacher, car deux objets inconnus ont été repérés derrière elle. La communauté des experts est donc euphorique, car cette découverte aurait le pouvoir de changer les connaissances actuelles. En effet, les modèles utilisés vont à l’encontre de cette actualité, car cette planète ne pourrait rien dissimuler. Ils restent toutefois optimistes, car cela aurait la possibilité de révolutionner le monde de l’astronomie.

Il y aurait 10 planètes dans le système solaire

Pour découvrir ces potentielles planètes derrière Neptune dans le système solaire, les experts ont étudié le comportement de plusieurs objets. Lors de leur enquête, ils ont constaté que deux d’entre eux étaient intrigants. Les paramètres obtenus ne sont pas décrits comme normaux et les spécialistes estiment qu’il ne pourrait n’y avoir qu’une seule explication. Cette dernière concernerait ainsi des planètes inconnues. Le système solaire aurait par conséquent encore des surprises qui sont susceptibles de surprendre les humains. Un changement important avait déjà été opéré, car Pluton avait été retiré de notre système. En effet, sa taille ne correspondait pas et l’Union astronomique internationale avait décidé de la supprimer.

Neptune dissimulerait les 9e et 10e planètes du système solaire

Le système solaire comporterait ainsi huit planètes, mais le chiffre pourrait passer à 10 si les observations des astronomes espagnols et britanniques s’avèrent être confirmées. L’espace n’a pas encore dévoilé toutes ses subtilités et les Hommes ne cessent de repousser les technologies pour tenter de comprendre la naissance de la Terre et l’apparition du système solaire. Il y a quelques semaines, les experts pensaient effectuer un bond en avant avec l’étude de Rosetta sur la comète Tchouri. Cette dernière composée de glace a été décevante de ce point de vue, car elle ne permet pas d’expliquer la naissance des océans. Il faudrait davantage chercher du côté des astéroïdes.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Ordinateur

e-santé : les Français tombent amoureux de la technologie

Un dernier sondage sur la télémédecine montre que la plupart des Français accordent leur confiance …

Réagissez !