Accueil / High-Tech / Plumes de dinosaures : trouvaille insolite sur le chantier de la LGV

Plumes de dinosaures : trouvaille insolite sur le chantier de la LGV

Des plumes de dinosaures se sont invitées dans un chantier réalisé dans le cadre de la LGV (Ligne à Grande Vitesse). La trouvaille est assez insolite.

Dinosaures
[/media-credit] Dinosaures
Les plumes de dinosaures ont été découvertes sur ce chantier de la LGV et elles appartiendraient à une espèce très ancienne. La publication de cette trouvaille assez insolite intervient quelques jours après celle du fossile mystérieux d’un dinosaure. Ce dernier a permis aux scientifiques de constater que les dinosaures avaient sans doute eu la capacité de voler bien avant l’apparition des premiers oiseaux. En effet, le fossile mettait en avant deux paires d’ailes assez intrigantes. Le chantier de la LGV qui est réalisé entre Tours et Bordeaux se retrouve donc au cœur d’un site paléontologique. Les spécialistes ont pris possession des lieux et les premiers éléments ont permis de dater cette découverte.

Les plumes de dinosaures sont datées de 100 millions d’années

Les plumes de dinosaures appartenaient donc à une famille qui évoluait il y a 100 millions d’années et elles feraient davantage penser à un petit duvet. Ce dernier a donc pu être découvert grâce à l’immense tranchée construite pour les besoins de la LGV. Les paléontologues sont présents sur les lieux pour une durée sans doute limitée, car le train prendra ensuite possession du terrain. Toutefois, les experts ont eu l’opportunité de réaliser une cartographie et d’autres fouilles pourraient être réalisées alors que celle-ci datait de mai 2014.

D’autres plumes de dinosaures dévoilées au grand jour

Les plumes étaient celles d’un petit dinosaure carnivore et une question intéressante mérite d’être posée. En effet, en possédant un tel duvet, ce spécimen était-il capable de prendre son envol ? Sur le sujet du vol des dinosaures, les scientifiques sont au cœur d’un débat intense. Le Changyuraptor doté de ces deux fameuses paires d’ailes étaient susceptible de connaitre les joies du vol, mais ce petit dinosaure n’aurait pas eu la même chance selon l’un des experts présents sur les lieux. D’autres plumes avaient déjà été retrouvées et elles étaient datées de 140 millions d’années.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

données perdues

Mes données sont-elles perdues ?

Vous venez par erreur de supprimer un fichier très important et malheureusement vous n’avez pas …

Réagissez !