LOADING

Type to search

Plusieurs rendez-vous pour admirer le transit de Mercure le 9 mai

2 années ago
Share

Le transit de Mercure donne rendez-vous à tous les fans le 9 mai pour un évènement hors du commun. Le passage devant le Soleil pourra être admiré sur la toile ou dans un observatoire spécialisé.

Choisir un observatoire pour regarder le transit de Mercure

Pour voir le passage de Mercure devant le Soleil, il faudra malheureusement posséder une lunette performante. Cet appareil ne rythme pas le quotidien de tous les habitants, il est donc impératif de trouver une autre solution pour ne pas manquer ce rendez-vous. Ce phénomène est rare puisqu’il est produit au cours du siècle près de 10 fois. Que ce soit dans un observatoire ou sur le Web, il existe des méthodes efficaces sans craindre pour sa santé visuelle, car regarder le Soleil directement sans filtre, c’est une très mauvaise idée.

Il sera impératif que le ciel soit dégagé ce lundi 9 mai

Pour les habitants de l’Auvergne/Rhône-Alpes, plusieurs adresses sont possibles à savoir la salle Le Betz. Si vous êtes de passage ou un habitant du Puy-en-Velay, un petit détour peuvent s’avérer intéressants. L’Observatoire de Paris a également prévu une retransmission live de ce phénomène. Un site Web spécifique a même vu le jour, mais il faudra bien sûr que le ciel soit dégagé, car, si les nuages s’invitent au programme, il y a de grandes chances pour que le point de Mercure ne soit pas visible.

Visionner le passage de Mercure devant le Soleil sur le Web

Il y aura tout de même une large fenêtre de près de 7 heures pour observer le transit de la planète tellurique. D’autres adresses sont possibles, il suffit de se renseigner auprès de l’office du tourisme ou des observatoires et service en lien avec l’astronomie de votre ville. Un évènement sera sans doute organisé pour le passage de Mercure entre le Soleil et la Terre. Si toutefois, vous n’avez pas le souhait de sortir de votre domicile ou si vous avez quelques contraintes dans votre agenda, l’évènement est à suivre sur YouTube.

La planète Mercure, Wikipédia – NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Carnegie Institution of Washington

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *