Accueil / High-Tech / Rançongiciels : la nouvelle cyberattaque du Web explose

Rançongiciels : la nouvelle cyberattaque du Web explose

Les rançongiciels représentent une nouvelle menace sur le Web et les attaques de ce genre ont largement explosé l’année dernière.

Piratage
Piratage

Les rançongiciels méritent une attention particulière, car ils mettent en avant une nouvelle technique de piratage. Jusqu’à maintenant, les internautes devaient faire attention aux espions téléchargés par exemple avec un logiciel. D’autres affichaient une certaine vulnérabilité avec la lecture des mails contenant des Spam avec notamment l’attaque du phishing. Cette dernière aurait d’ailleurs été employée pour le piratage de la chaîne TV5 Monde. Désormais, les rançongiciels apparaissent dans le paysage du Web et la menace est réelle.

Les rançongiciels ont marqué l’année 2014

Selon Symantec, un spécialiste de la sécurité en ligne, une hausse de 113 % a été référencée en 2014 pour ce concept qui est une contraction de deux mots à savoir Rançon et Logiciels. Le système est assez simple puisqu’un pirate informatique prend le contrôle d’un appareil à distance comme un mobile ou un ordinateur et il demande une certaine somme d’argent au propriétaire. En échange de celle-ci, il débloque l’appareil. Cette pratique a commencé à apparaître dès janvier 2014, car un an auparavant cette technique était quasiment inconnue au bataillon. Symantec tire toutefois la sonnette d’alarme en révélant que les attaques ne cessent de croître avec une hausse de 113 %.

Les attaques sur le Web explosent depuis un an

Symantec a révélé dans son enquête qu’il y avait près d’un million de programmes malveillants qui voyaient le jour dans le monde quotidiennement. Cela représente près de 317 millions de nouvelles menaces par an et cela demande toute l’attention des internautes qui utilisent de plus en plus le Web. La vigilance est donc de mise et les éditeurs de logiciels antivirus adaptent toutes les années leurs solutions en prenant en compte de nouveaux virus. De ce fait, les clients peuvent même obtenir des navigateurs spécifiques lorsqu’ils effectuent par exemple un achat en ligne.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

données perdues

Mes données sont-elles perdues ?

Vous venez par erreur de supprimer un fichier très important et malheureusement vous n’avez pas …

3 commentaires

  1. Jamais eu de problèmes sous Debian…

  2. Et bien sur les antivirus laisse faire et ne les bloc pas

  3. « De ce fait, les clients peuvent même obtenir des navigateurs spécifiques lorsqu’ils effectuent par exemple un achat en ligne. » -> Hein ? quoi ? De quoi est-il question ? ??

    A noter que Symantec commercialise des logiciels anti-virus depuis des éons, donc leurs statistiques sur le nombre pléthorique de « menaces » qui seraient créées chaque jour pour nuire aux internautes doit être largement sur-évalué.

Réagissez !