Accueil / High-Tech / Robot auto-stoppeur au Canada : Hitchbot arpente les routes

Robot auto-stoppeur au Canada : Hitchbot arpente les routes

Le robot auto-stoppeur au Canada est un véritable phénomène. Hitchbot a le défi d’arpenter les routes du pays pour atteindre un objectif précis.

Le robot auto-stoppeur au Canada, Hitchbot
[/media-credit] Le robot auto-stoppeur au Canada, Hitchbot
Le robot auto-stoppeur au Canada devrait attirer la curiosité de la population et des touristes. En effet, ces derniers pourraient rencontrer sur le chemin des vacances Hitchbot. Ce dernier doit remplir une mission précise dès le 27 juillet en arpentant les routes du pays. En effet, le robot est alimenté par la base de données de Wikipédia, il aura ainsi l’occasion de tenir compagnie aux passagers et au conducteur en interagissant. De plus, Hitchbot a l’opportunité de partager sur Internet via un compte Twitter son périple en postant notamment des vidéos grâce à sa connexion 3G et sa caméra.

6000 km sont au programme de ce robot auto-stoppeur

Le robot auto-stoppeur au Canada devrait faire sensation pour ces vacances et les conducteurs seront susceptibles de le rencontrer sur les routes. En effet, ce bijou de technologie partira à la fin du mois de juillet de Halifax, à l’Est du Canada puis il se rendra à 6000 km à Victoria, à l’Ouest du pays. Par conséquent, pour que l’auto-stop fonctionne, Hitchbot a besoin de la complicité des automobilistes et c’est un objectif que les créateurs souhaitent atteindre.

resultat_officiels_du_bac

Un robot auto-stoppeur au Canada pour séduire la population

En effet, le robot auto-stoppeur au Canada a pour mission de tester la générosité des automobilistes et leur réaction face à la robotique. Hitchbot aura également besoin de l’allume-cigare puisque ses batteries devront être rechargées pendant le trajet. Pour le découvrir, il faudra donc se rendre au Canada cet été et il devrait être assez facile à repérer. Hitchbot est grand comme un enfant de 6 ans et il aura l’attitude d’un véritable auto-stoppeur puisqu’il aura le pouce levé. Son physique pourrait rebuter certains conducteurs, mais il faut savoir qu’il a été construit avec des matériaux de récupération à savoir des panneaux solaires, un seau et une cloche à gâteau.

Hitchbot s’apprête à découvrir le Canada

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Réagissez !