Accueil / High-Tech / Rosetta : deux plans pour l’atterrissage déterminés par les experts

Rosetta : deux plans pour l’atterrissage déterminés par les experts

Rosetta et Philae se préparent pour la seconde étape de ce périple qui concerne l’atterrissage de ce robot et il est primordial.

Rosetta
Rosetta

Rosetta et Philae attendent patiemment les directives des scientifiques qui tentent de déterminer le site le plus optimisé. En effet, la première partie de ce périple s’est soldée par une réussite puisque la sonde a pu voyager pour atteindre la comète Churyumov-Gerasimenko. Après une décennie d’attente, les scientifiques sont euphoriques à l’idée d’enclencher la seconde phase de ce programme qui a une réelle importance. Ils souhaitent étudier avec minutie cette comète et ils auront besoin de ce robot baptisé Philae qui n’a pas encore pris ses fonctions.

Rosetta déploiera Philae dès le 11 novembre

Depuis le 6 août 2014, date à laquelle Rosetta et Philae ont rejoint la comète, les experts tentent de trouver le site d’atterrissage le plus optimisé. Plusieurs options ont donc été choisies et la sélection a été assez complexe. En effet, certains sites n’ont pas pu être retenus, car l’activité de la comète était chaotique. Au vu des éboulements, Philae n’aurait pas eu l’occasion de mener sa mission. C’est pour cette raison que les scientifiques ont jeté leur dévolu sur le site J, mais deux plans ont été programmés. En effet, entre le 11 et le 12 novembre, Philae sera déployé et envoyé sur la comète, mais les experts ont un plan B.

Rosetta et Philae se préparent à être à leur séparation

Si toutefois le site J ne comble finalement pas leurs attentes, Philae pourra être envoyé sur le site C situé dans le grand lobe de cette comète. Il faut noter que l’équipe en charge de Rosetta précise que les conditions pour que cette mission soit réalisable sont multiples. En effet, le terrain ne doit pas pentu ni trop rugueux. De plus, l’ensoleillement doit être au rendez-vous (50/75 % du temps) car, les rayons permettront à Philae de recharger ses batteries. Même s’ils ont un plan B, les scientifiques savent qu’il n’y a pas de sites parfaits, mais ils espèrent que tout fonctionnera comme prévu.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Mobile

Addiction : un jeu mobile provoque la perte de son œil à cause d’un abus

Après avoir joué au jeu King of Glory sur son smartphone pendant de nombreuses heures …

Réagissez !