Accueil / High-Tech / Séisme au Népal : Facebook et Google localisent les rescapés

Séisme au Népal : Facebook et Google localisent les rescapés

Après le séisme au Népal, Google et Facebook se sont mobilisés. Pour rappel, la firme de Mountain View a perdu l’un de ses dirigeants dans l’avalanche.

Facebook
Facebook

 

Le Népal a été frappé par un séisme de magnitude de 7,9 samedi et des répliques ont suivi les jours d’après, une de 6,9 dans la nuit de dimanche. Tous les secours tentent de retrouver des survivants, le dernier bilan est lourd, 3200 morts et 6500 blessés, ce séisme a déclenché des avalanches et une en particulier au pied du mont Everest où l’un des dirigeants de Google a perdu la vie en travaillant sur un projet pour Google Maps. Des centaines d’immeubles de la capitale Katmandou se sont effondrés comme des châteaux de cartes, le choc a provoqué l’effondrement de la tour historique de Darahara, les secours affluent de partout. Les Etats-Unis ont annoncé l’envoi d’une équipe de secours et d’une enveloppe d’un million de dollars, la Chine a envoyé 62 personnes pour secourir le pays principalement des militaires.

Google et Facebook aident les sinistrés du séisme du Népal

Pour aider les proches à retrouver des personnes disparues, Google et Facebook mettent à disposition leurs outils, cela avait été très efficace en 2010 lors du séisme qui avait ravagé Haïti. Le « Google Person Finder » permettait de retrouver une personne disparue ou prendre des informations sur quelqu’un de son entourage. Les Népalais qui n’ont pas Internet et qui représentent les deux tiers de la population peuvent via SMS accéder de cette façon à des recherches et prendre des nouvelles de leur famille. Pour ceux qui possèdent internet dès que des informations sont disponibles ils reçoivent un email. En ce qui concerne « Google Person Finder » il existe plus de 5300 dossiers pour le séisme du Népal. Tous ceux qui sont près de la zone où le séisme s’est produit et qui sont en vie pourront avec Facebook et « son contrôle d’absence de danger » déclarer qu’ils vont bien.

L’accès à Internet est très complexe

L’initiative du géant Google est publique et accessible à tous, celle de Facebook est d’ordre privé, mais cela n’empêche en aucun cas d’être efficace et d’aider pour prévenir les proches. Il faut à leur tour qu’ils soient sur les réseaux sociaux. Tout est mis en œuvre pour aider ce pays en souffrance, une initiative très salutaire, mais qui reste compliquée, car les réseaux électriques ont été détruits avec le tremblement de terre et de ce fait Internet est inopérant.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Dépression

Google vous apporte son aide pour diagnostiquer une dépression

Les internautes américains pourront via un questionnaire détaillé évaluer la sévérité de leurs symptômes. Il …

Réagissez !