LOADING

Type to search

Siding Spring : Mars frôlée par une comète grosse comme une montagne

3 années ago
Share

Siding Spring, la comète va frôler Mars et elle attise la curiosité de la communauté des scientifiques. Cette comète est vieille et ce phénomène est rare.

Siding Spring

Siding Spring

Une comète baptisée « Siding Spring » va frôler Mars demain (dimanche 19 octobre) et cela n’arrive qu’une fois par millions d’années. Le noyau de cette comète fait 1.6 km de diamètre, elle doit passer près de Mars demain à 18h27 GMT, ce qui correspond à 20h25 en France. Selon la Nasa, elle avance dans l’espace à 202 000 km par heure. Le directeur du département des Sciences planétaires au siège de la Nasa à Washington, Jim Green s’est demandé si les passionnés allaient pouvoir découvrir des météorites dans l’atmosphère de Mars.

Siding Spring est atypique et grosse comme une montagne

Selon lui, les comètes ont tendance à être imprévisibles, mais Siding Spring a peu de chances d’être détruite. Le directeur se demande également s’il va conserver sa structure et cela représente une source de questionnement assez importante. Cette comète a été découverte par Robert MC Naught à l’observatoire de Siding Spring, ce qui explique le nom donné. Elle a été réalisée en Australie en janvier 2013. Elle a été formée il y a plusieurs milliards d’années et John Hopkins, un astrophysicien a précisé qu’il est assez étonnant que les comètes existent encore même après 4.5 milliards d’années.

Très vieille, Siding Spring pourrait fondre en frôlant Mars

Il a souligné que comme Siding Spring, les comètes sont loin du soleil et elles sont donc congelées. Elle a voyagé un million d’années avant cette rencontre avec la planète Mars et elle est de la taille d’une petite montagne. Elle est composée d’une matière poudreuse et de glace volatile (Méthane, monoxyde de carbone) et elle n’a jamais été soumise à une chaleur excessive. Par conséquent, lorsqu’elle frôlera la planète Mars dimanche dans la soirée, Siding Spring pourrait fondre et les scientifiques attendent donc cette rencontre avec une réelle attention. Les internautes pourront également suivre l’évènement sur le Web via la Nasa ou Slooh.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *