LOADING

Type to search

Transhumanisme : utilisation de la technologie pour vaincre la mort

3 années ago
Share

Transhumanisme, ce mot fait référence aux nouvelles technologies qui permettront peut-être à l’Homme de vaincre la mort.

Photo d'illustration

Photo d’illustration

Le transhumanisme prend de plus en plus d’ampleur, mais le phénomène pourrait connaitre un véritable succès dès 2030. Ce concept a d’ailleurs été exploité dans le film avec Johnny Deep. Dans Transcendance, l’acteur réussit à mémoriser sa mémoire et il a l’occasion même après sa mort de survivre à travers les robots. Cette méthode pourrait donc être utilisée dans plusieurs décennies et elle aurait l’occasion de permettre à l’Homme de vaincre la mort et de devenir ainsi immortel. Ce phénomène était au cœur d’un colloque organisé dans la capitale français et il a mis la lumière sur cette façon de penser.

Le transhumanisme a l’intention de défier la mort

En effet, le transhumanisme peut poser de véritables problèmes notamment dans le domaine de l’éthique. Toutefois, il existe depuis les années 80 et des adeptes de ce phénomène espèrent que la technologie aura l’occasion de sauver le monde et les humains tout en prolongeant la durée de vie. En France, le transhumanisme est peu connu, mais il est largement évoqué aux États-Unis et notamment en Californie où l’univers du high-tech a une place de choix. Il reste encore du chemin à parcourir avant que les machines prennent le relais.

Le transhumanisme se développerait d’ici 2030

Le transhumanisme pourrait toutefois être d’actualité d’ici 2030, car le monde high-tech ne cesse de croître et d’évoluer. Il y a plusieurs décennies voire des centaines d’années, les humains n’auraient jamais pensé qu’il serait possible de regarder la télévision sur des écrans 4K ou 3D, d’utiliser un Smartphone pour effectuer diverses actions, de surfer sur Internet ou de conduire des automobiles plus perfectionnées les unes que les autres. Dans tous les cas, les robots commencent à prendre de l’ampleur au sein de cette société et il est déjà possible de constater le déploiement de projets concernant des prothèses motorisées reliées au système nerveux.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *