2021 représente l’année des partenariats pour Shopify. Après s’être associée avec plusieurs grandes entreprises tout le long de l’année, la solution de commerce électronique pour les entreprises a signé dernièrement avec Microsoft. Que représente ce partenariat pour Microsoft, pour Shopify et pour les clients de la plateforme de solutions e-commerce ?

De nouveaux partenariats, pour quels bénéfices ?

Tout le long de l’année 2021, Shopify a noué des partenariats avec plusieurs entreprises. Il s’est entre autres associé à Spotify, Tik Tok, Google et Microsoft tout dernièrement.

Ces différentes associations apportent plus de visibilité aux commerçants de la plateforme de commerce électronique. En effet, ceux-ci pourront sans grandes difficultés accroître leur visibilité sur l’ensemble de ses services. Il faut souligner que les services font partie des plus populaires.

Ceux qui sont intéressés par les opportunités qu’apportent ces nouveaux partenariats peuvent intégrer leurs produits, services ou marques par le biais de Microsoft Channel. Cette application est d’ailleurs tenue correctement à jour.

En quelques clics, les produits des commerçants s’affichent désormais gratuitement dans l’onglet shopping de Microsoft Start, du moteur de recherche Bing et du navigateur Edge. Les clients de Shopify peuvent paramétrer de nouvelles campagnes marketing, visualiser et analyser leurs performances, etc.

Pour Shopify, ce dernier partenariat représente un atout marketing de plus. La plateforme peut aisément convaincre les commerçants à l’adopter comme solution pour leur développement e-commerce.

Quant à Microsoft, ce partenariat lui servira de réponse à la croissance inquiétante d’Amazon. En effet, l’entreprise leader du secteur de l’e-commerce inquiète bien plus d’un, Microsoft et Google en premier.

Il faut dire que les internautes n’empruntent plus les moteurs de recherche pour se rendre sur Amazon. Ils y vont directement.

Google, Microsoft et Shopify pour contrecarrer Amazon

Bing connaît pour le moment une progression de ces recettes. Toutefois, rien ne garantit qu’il en soit toujours ainsi. La concurrence pourrait s’avérer beaucoup plus rude.

En effet, cette année 2021, le géant du commerce électronique Amazon a augmenté ses recettes publicitaires d’une manière considérable.

Amazon déclarait au 1er semestre de l’année, des ventes publicitaires évaluées à 14,82 milliards de dollars. Une progression nette de 82 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Pour contrecarrer cette croissance des chiffres d’Amazon, le géant de l’informatique Microsoft a choisi d’accroître son activité Shopping en passant par Shopify.

L’entreprise promettait il y a peu que le partenariat avec Shopify constitue le commencement des améliorations qui seraient apportées par son équipe aux boutiques. L’objectif principal de ces améliorations est de garantir aux acheteurs des expériences sûres, réfléchies et plus pratiques.

C’est d’ailleurs cette même stratégie que Google a choisi d’appliquer bien avant Microsoft. Déjà en 2020, l’entreprise autorise aux commerçants, la vente gratuite de leurs articles sur son moteur de recherche.

Cette mesure a permis d’augmenter le nombre de commerçants sur Google de 80 % alors que le monde était en pleine pandémie. Google a poussé l’effort un peu plus loin en proposant Shopping Graph. Il s’agit là d’une solution dédiée aux petites entreprises.