Voile solaire en orbite : un déploiement de 4 triangles de 8m2

La voile solaire est en orbite et elle est surtout déployée. La manipulation aurait pu être un échec, mais cette fois, la réussite était au rendez-vous.

La voile solaire déployée
La voile solaire déployée / Crédit Photo : Capture YouTube The Planetary Society

Les responsables du projet sont enthousiasmés à l’idée de savoir que cette voile solaire a été déployée. Cette étape est la première d’un long dispositif, car la société à l’origine de cette mission espère effectuer un second lancement l’année prochaine. Par conséquent, Planetary Society procéderait au déploiement d’une voile solaire qui se situerait à 720 km d’altitude. L’objectif de cette affaire est assez simple, elle concerne le transport de petites charges. Aujourd’hui, lorsque les agences comme la Nasa qui a échoué avec son parachute supersonique veulent acheminer du matériel, elles dépensent un coût astronomique. L’agence spatiale américain a été au cœur d’un second échec avec son fameux parachute. Contrairement à cette voile qui doit optimiser le transport spatial, ce produit est important pour la mission sur Mars. L’objectif consiste à ralentir l’arrivée du vaisseau des astronautes sur le sol aride de la planète rouge.

LightSail est une voile spécifique mise en orbite en mai

En effet, des vaisseaux sont envoyés vers l’ISS par exemple et cela représente un financement important. Avec cette voile solaire, il serait possible d’envoyer des charges assez faibles qui ne dépasseraient pas quelques kilogrammes. Cela pourrait donc convaincre des sociétés, mais il faudrait tout de même débourser plusieurs millions de dollars pour ce projet baptisé LightSail. En ce qui concerne cette voile, elle avait été placée en orbite en mai dernier et il aura fallu attendre plusieurs semaines pour que le déploiement soit opérationnel, mais les scientifiques ne sont pas convaincus qu’il soit parfait. Dans tous les cas, après plusieurs semaines d’angoisse, ils ont été heureux de découvrir que la mission était une réussite. Pour rappel, The Planetary Society est une organisation qui n’a pas de but lucratif. Elle est toutefois inscrite dans la recherche dans deux domaines à savoir l’astronautique ainsi que l’astronomie. Fondée en 1980, elle tente d’améliorer l’exploration et elle a intégré le programme SETI. Ce dernier a pour objectif de favoriser la recherche d’intelligence extraterrestre. Avec le projet Cosmos 1, elle a développé cette fameuse voile solaire qui possède un avenir prometteur en matière de transport.

Une voile solaire déployée pour favoriser le transport spatial

Dans tous les cas, la société est soulagée, car cette voile solaire s’est déployée convenablement lorsque le moteur s’est mis en route. Les quatre triangles de cet engin se sont donc ouverts et ils ont la possibilité d’avoir un pouvoir réfléchissant tout en ayant une infime épaisseur de 4.5 microns. Pour donner une idée de la dimension, il faut savoir que cette voile solaire est plus fine qu’un film alimentaire utilisé pour conserver des aliments dans le réfrigérateur. Ce projet semble donc prometteur pour l’exploration spatiale, car cette méthode pourrait rendre de nombreux services tout en diminuant les coûts qui ont tendance à être très importants dans le domaine spatial.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Mobile

Addiction : un jeu mobile provoque la perte de son œil à cause d’un abus

Après avoir joué au jeu King of Glory sur son smartphone pendant de nombreuses heures …

Un seul commentaire

  1. Ok mais il aurait été bien d’indiquer la surface de cette voile, la puissance disponible. De plus faciliter le voyage spatial ?? Comment ? Si c’est pour avancer à 40 kmH, on n’ est pas arriver sur Mars ??… Un peu plus d’info technique aurait été pas mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *