Accueil / High-Tech / Volcan Mont Fuji : les scientifiques inquiets après un séisme

Volcan Mont Fuji : les scientifiques inquiets après un séisme

Le mont Fuji (volcan) est au cœur des inquiétudes des scientifiques. Il est donc sous surveillance, car le séisme de 2011 aura peut-être des conséquences.

Mont Fuji
[/media-credit] Mont Fuji
Le mont Fuji est un volcan situé au centre du Japon et plus précisément sur la côte sud de l’île de Honshu. Avec une altitude de 3 776 mètres, ce géant attire la curiosité des touristes et de certains adeptes, mais la situation est tout de même préoccupante. Lorsque des séismes se produisent à proximité d’un volcan, la surveillance est toujours de mise. Dans l’Histoire de la Terre, l’une des plus impressionnantes éruptions a été réalisée par le Vésuve à Pompéi qui possède une altitude beaucoup plus faible que le mont Fuji puisqu’il culmine à 1281 mètres. Toutefois, la force du volcan en 79 a été à l’origine de la destruction de nombreuses villes.

Le mont Fuji est un volcan préoccupant

Par conséquent, une surveillance accrue a été organisée concernant le mont Fuji, car le 11 mars 2011, un séisme s’est produit au niveau des côtes japonaises et il pourrait avoir des conséquences pour cette montagne qui est connue pour être l’emblème du Japon. La revue Science Mag a publié une étude réalisée conjointement par la France et le Japon. Le résultat est préoccupant et les conclusions mettent en avant l’inquiétude des scientifiques. L’un des auteurs, Florent Brenguier estime que les résultats ne prouvent pas que le mont Fuji va entrer dans une phase d’éruption. Toutefois, l’étude permet de constater qu’il « se trouve dans un état critique ». Les scientifiques ont donc réalisé une sorte d’échographie selon une précision de CatNat.

resultat_officiels_du_bac

800 000 000 m3 de cendres dégagées par le mont Fuji

Cette méthode leur a ainsi permis de cartographier les perturbations. En effet, le séisme de 2011 a été à l’origine d’ondes sismiques plus ou moins fortes et ces vibrations ont les capacités de fissurer la roche, ce qui pourrait provoquer une éruption volcanique en ce qui concerne le mont Fuji. Toutefois, l’étude a permis de découvrir que les perturbations les plus importantes se trouvaient dans le nord de l’île, mais selon la communauté des scientifiques le risque d’une éventuelle éruption du mont Fuji est accru. La dernière fois que cette montagne s’est réveillée, le 16 décembre 1707 (ère Höei), l’éruption a libéré 800 000 000 m3 de cendres volcaniques qui se sont propagées jusqu’à 100 km aux alentours.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Dépression

Google vous apporte son aide pour diagnostiquer une dépression

Les internautes américains pourront via un questionnaire détaillé évaluer la sévérité de leurs symptômes. Il …

4 commentaires

  1. 800 m3 ? Vous ne vous êtes pas emmêlez dans les unités de mesures ou oublier des zéros…? 800m3 c’est un crachouillis pour ce type de volcan

  2. 800 m3 de cendres, il n’y a pas une erreur de volume ? Parce que 800m3, ce n’est rien, une piscine olympique contient entre 2500 et 3750 m3 d’eau..

Réagissez !