Accueil / High-Tech / Windows 10 : les paramètres n’empêcheraient pas Microsoft d’espionner

Windows 10 : les paramètres n’empêcheraient pas Microsoft d’espionner

Windows 10 a été pointé du doigt, car Microsoft aurait mis au point un système d’exploitation susceptible de rassembler des données personnelles. Avec les paramètres, l’utilisateur pensait être épargné, mais la vérité serait différente.

Windows 10
Windows 10 / Crédit Photo : Flickr – download net pl

Si l’apparence de Windows 10 est agréable, il y a un point noir pour les défenseurs des données personnelles et il se trouve du côté de la collecte. En effet, avec Cortana, l’assistant personnel a besoin d’une quantité d’informations pour proposer les réponses les plus justes et cela ne comble pas les attentes des internautes qui souhaitent conserver leur vie privée. Microsoft a donc mis en place un paramétrage complet pour désactiver tout ce qui pourrait apparaître comme problématique.

Windows 10 envoie des requêtes à Microsoft même s’il est personnalisé

Les internautes pensaient donc être à l’abri, mais finalement, les paramètres n’empêcheraient pas la société de Redmond de recevoir des informations. En effet, si nous nous plaçons dans le cas de figure où Cortana est désactivé, l’utilisateur de Windows 10 pourra éventuellement utiliser la barre de recherche pour obtenir une réponse à l’intérieur du système ou via le Web. C’est avec ce procédé qu’un problème pourrait être listé selon Ars Technica. Une requête HTTPS serait envoyée à Microsoft par le biais du moteur de recherche Bing. De ce fait, grâce à l’activation d’une connexion Internet, le nouveau système d’exploitation pourrait communiquer avec la société même si l’utilisateur lui dit non.

Des services de Windows 10 désactivés communiquent tout de même

Un autre point noir sera référencé cette fois du côté de OneDrive qui est le service de stockage préinstallé avec Windows 10. Comme c’est le cas pour les autres logiciels, l’internaute a la capacité de le désactiver s’il ne souhaite pas par exemple synchroniser les différentes données. Le paramétrage n’aurait pas un grand effet, car l’OS enverrait des données. Certains pensent être à l’abri en révélant qu’ils se connectent avec un compte local et non un identifiant lié à Microsoft. Toutefois, même dans ce cas de figure, les données transiteraient. Cela ne devrait donc pas combler Marine Le Pen, la présidente du Front National qui avait dès la sortie de Windows 10 critiqué le mode opératoire de Microsoft en estimant qu’il s’agissait d’un espion.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Dépression

Google vous apporte son aide pour diagnostiquer une dépression

Les internautes américains pourront via un questionnaire détaillé évaluer la sévérité de leurs symptômes. Il …

Réagissez !