Accueil / High-Tech / Yamaplace et les rendez-vous médicaux : une vente polémique

Yamaplace et les rendez-vous médicaux : une vente polémique

Yamaplace centré sur les rendez-vous médicaux est un site de petites annonces qui permet de créer un business autour de leur revente.

Salle d'attente
Salle d’attente

Yamaplace diffuse un concept insolite sur la toile, mais cela ne comble pas les attentes de tout le monde. Son fonctionnement basé sur la revente des rendez-vous médicaux inquiète grandement le corps médical. La plateforme propose aux internautes qui ont eu un imprévu de gagner de l’argent en vendant le rendez-vous. Ce concept permet ainsi de rentabiliser son absence et de faire éventuellement un heureux. En effet, la prise de RDV chez certains spécialistes est très longue et les patients sont parfois contraints d’attendre de longs mois.

Une possibilité d’obtenir un rendez-vous médical tant attendu

Yamaplace permet d’acheter un rendez-vous, car il faut noter que près de 28 millions de RDV sont annulés par an selon une enquête de 2013. La plateforme a donc trouvé judicieux de construire autour de ce format un business. Le service est gratuit, l’internaute est donc invité à déposer une petite annonce en dévoilant le médecin ainsi que le créneau horaire et surtout le prix. Si au départ, le concept peut paraître intéressant notamment pour les professionnels de la Santé qui ne perdent pas de rendez-vous et pour les patients qui peuvent obtenir un RDV tant attendu, ce format est au cœur d’un véritable business.

Le danger d’un business avec la création de Yamaplace

En effet, Yamaplace pourrait être à l’origine d’un nouveau marché. Soucieux de gagner de l’argent, des patients pourraient prendre des rendez-vous en sachant très bien qu’ils ne pourront pas les honorer. Leur but premier serait de le revendre par la suite pour gagner de l’argent. Par conséquent, un certain abus pourrait être observé et les médecins pointent du doigt ce fonctionnement. Cette solution aurait été sympathique et davantage appréciée si elle ne proposait pas la vente, mais le don. De plus, le patient qui aura acquis le rendez-vous ne sera pas connu auprès du médecin et cela peut éventuellement poser un problème au niveau du suivi.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Terre

La Terre est en danger, va t-elle encore pouvoir nous héberger longtemps dans de bonnes conditions ?

Le réchauffement climatique est de plus en plus d’actualité. On assiste à des bouleversements très …

Réagissez !