Sri Lanka

Dimanche de Pâques au Sri Lanka : plusieurs explosions tuent 200 personnes

Une série d’explosions a frappé trois églises et trois hôtels de luxe et juste à l’extérieur de la capitale du Sri Lanka ce dimanche de Pâques, en laissant au moins 207 morts et 450 autres blessés selon les responsables.

De nombreux étrangers tués dans ces explosions

Le ministère sri-lankais des affaires étrangères a déclaré que les étrangers dont la nationalité a été vérifiée étaient trois Indiens, un ressortissant portugais, deux ressortissants turcs et trois ressortissants britanniques. Le département d’Etat américain a confirmé dans une déclaration que « plusieurs citoyens américains faisaient partie des personnes tuées ». Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a ensuite condamné les « attaques terroristes » du matin de Pâques.

Les attaques contre des innocents qui se rassemblent dans un lieu de culte ou qui prennent un repas de fête sont un affront aux valeurs et aux libertés universelles qui nous sont chères et démontrent une nouvelle fois la nature brutale des terroristes radicaux dont le seul but est de menacer la paix et la sécurité.

Pompeo

Des explosions très meurtrières au Sri Lanka

Les six explosions presque simultanées ont été suivies quelques heures plus tard par deux autres drames. Selon les dires, cette situation est l’une des pires depuis la fin de la guerre civile qui a duré 26 ans dans ce pays d’Asie du Sud. Un porte-parole de la police a déclaré que 13 suspects avaient été arrêtés dans le cadre de ces attaques. Un véhicule aurait été utilisé pour transporter les suspects à Colombo et une maison d’hébergement aurait utilisée par les assaillants.

Le ministre de la Défense, Ruwan Wijewardena, a qualifié les explosions d’attentats terroristes, mais soyons vigilants, car personne n’a revendiqué la responsabilité de ces actes. Il est toutefois inquiet puisqu’il aurait tendance à craindre que cette violence ne provoque l’instabilité du pays et de son économie. Les explosions ont effondré les plafonds et brisé les fenêtres, faisant des morts parmi les fidèles et les clients de l’hôtel. Des témoins ont décrit de puissantes explosions, suivies de scènes de fumée, de sang, de verre brisé, d’alarmes et de victimes hurlant de terreur.

Une scène de terreur avec une explosion à 8h45

La première explosion a eu lieu vers 8h45, heure locale, la plus meurtrière semblant se trouver à l’église Saint-Sébastien de Negombo, une ville située à une trentaine de kilomètres au nord de Colombo. D’autres attentats ont eu lieu au sanctuaire Saint-Antoine de Colombo et à l’église de Sion, dans la ville de Batticaloa. Les trois hôtels, le Shangri La, le Cinnamon Grand et le Kingsbury Hotel sont aussi situés à Colombo. Ils sont fréquentés par des touristes étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *