Accueil / Politique / Interdiction des objets liés à la consommation d’alcool pour les moins de 18 ans

Interdiction des objets liés à la consommation d’alcool pour les moins de 18 ans

Un projet de décret publié le 11 mai dernier devrait interdire dans quelques mois la vente et la distribution de gadgets publicitaires tels que des vêtements, des accessoires de décoration ou d’ équipements électroniques portant la marque d’un alcool et incitant de ce fait une consommation excessive. Ce projet a été voté en début d’année et il explique clairement que « l’offre à titre gratuit ou onéreux à un mineur de tout objet incitant directement à la consommation d’alcool est interdit ».

Le problème de l’alcool chez les adolescents

L’adolescence est la période de la vie où l’on se dirige vers de nouvelles expériences, les bonnes et les mauvaises, certains jeunes cherchent à tout prix à repousser leurs limites et l’alcool participe à aller toujours plus loin. Les mineurs s’adonnent de plus en plus au « binge-drinking », cette façon de boire plus intensément rend la situation très dangereuse, 88% des jeunes de 16 ans ont déjà connu l’ivresse et 9% d’entre eux sont des adeptes de l’ivresse répétée.

Eloigner les adolescents de la consommation d’alcool

Le premier verre d’alcool se prend le plus souvent vers l’âge de 11-12 ans et ce phénomène entraîne mis à part une détérioration de la santé, des comportements de violences, des rapports sexuels non consentis et non protégés. L’alcoolisme provoque également de la somnolence, une perte de contrôle, un échec scolaire et dans le pire des cas, le coma éthylique ainsi que la mort.

A long terme, l’alcool produit des effets néfastes sur le développement de certaines zones du cerveau, plus l’alcoolisme débuté tôt plus les dommages sont important pour le mineur. Le comportement des parents est essentiel, un jeune qui aura vécu son début d’adolescence dans une famille où l’on ne boit pas d’alcool, il aura trois fois moins de risques d’être adepte d’ivresse par rapport à un jeune qui aura convoyé l’alcool festif et régulier.

Interdire certains objets capable d’inciter les consommateurs

Le but de ce décret est simplement une protection de la jeunesse en tentant de limiter le plus possible l’image positive de l’ivresse. En effet, certains objets ludiques et modernes peuvent inciter les adolescents à consommer des boissons proposées spécialement pour eux et cela dans des soirées où le marketing se mêle à la fête, l’alcool devient obligatoire pour être tendance. Les enseignes qui ne respecteront pas la loi mise en vigueur prochainement encourront des amendes allant jusqu’à 15.000 euros et un an d’emprisonnement. Cette mesure devrait s’appliquer sous trois à six mois.  Lutter contre l’image festive de l’alcool suffira-t-il à détourner les jeunes de l’ivresse ?

Alcool, Pixabay – AgencjaAIAC

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !