LOADING

Type to search

Maigreur : une augmentation certaine chez les ados de 13/17 ans

5 mois ago
Share

Le diktat de la mode, l’influence des mannequins ultra minces voire décharnées est sans doute passé par là. Les adolescents cherchent à copier leurs modèles, pour cela une seule solution à leurs yeux, ils s’affament. Certains challenges se déroulent sur internet, taille cachée par une feuille A4, les cuisses qui ne se touchent pas, les jeunes sont très friands de ce genre de défis qu’ils tentent au mieux de copier même si pour cela, ils mettent leur vie en danger, un phénomène qui pour l’instant ne les préoccupe guère.

Musculation

Près d’une adolescente âgée de 11 à 14 ans sur cinq est bien trop maigre, c’est le constat que vient de mettre en évidence une étude dont les résultats ont été publiés dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire de l’agence sanitaire Santé publique France

La menace autant que l’obésité, être trop maigre réduit également l’espérance de vie. Maigre comme une feuille A4 est la nouvelle mode venue de Chine. Sur Twitter, de nombreuses jeunes filles partagent leurs photos derrière cette fameuse feuille dérisoire afin de vanter leur extrême maigreur. Posée à la verticale, elle mesure 21 centimètres, c’est la taille de ces jeunes filles. C’est neuf centimètres en moins que la moyenne française. Cette manière de s’affamer, c’est contrôler son corps de façon exagérée sur le même modèle que l’anorexie mentale. Les adolescentes n’arrivent pas à faire la différence entre minceur, maigreur, une situation très inquiétante car la maigreur excessive peut tuer. Le corps s’affaiblit, selon l’organisation mondiale de la santé, c’est la porte ouverte à différentes pathologies.

Les jeunes filles sont cinq fois plus nombreuses qu’il y a deux ans à être maigres, 19,6% contre 4,3%. Faut-il s’intéresser à ce problème au même titre que l’obésité ?

La maigreur s’évalue au regard de l’indice de masse corporelle, il ne doit pas être en dessous de 18,5. La situation devient alarmante à 16, le risque vital est engagé entre 12/14. Pourquoi cette jeunesse s’affament elle ? Existe t-il une raison particulière ? L’image corporelle est très importante pour les adolescents, ils veulent à tout prix rentrer dans le moule véhiculé par la société actuelle, le discours « anti- gros » font aussi que les jeunes y sont très sensibles, la pauvreté est également à prendre en compte. Les adolescents, les étudiants sont de plus en plus confrontés à un manque d’argent, ce qui entraîne une difficulté majeur pour se nourrir correctement. Lorsque la maigreur est liée à l’anorexie, à la boulimie, l’aide d’un psychiatre est alors nécessaire. Les séquelles malheureusement peuvent être nombreuses.

Musculation, Pixabay – claudioscott

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *