Accueil / Actualités / Allergies alimentaires : les antibiotiques sont-ils responsables ?

Allergies alimentaires : les antibiotiques sont-ils responsables ?

Les antibiotiques prescrits chez les enfants de moins d’un an auraient pour conséquence le développement d’allergies alimentaires durant l’enfance, ce sont les résultats mis en avant dans une étude dont les résultats ont été publiés dans la revue Allergy Asthma & Clinical Immunology. Ce risque accru serait en partie dû à l’altération de la flore intestinale provoquée par la prescription d’antibiotiques. Ces traitements détruisent les bactéries responsables de plusieurs maladies, mais en contrepartie, ils favorisent l’apparition d’allergies alimentaires d’où l’intérêt de rester vigilant.

Des courses alimentaires

Les antibiotiques n’ont pas des pouvoirs magiques

Les antibiotiques sont des molécules qui ont la propriété de tuer les bactéries, d’éviter leur prolifération. La France est l’un des pays où l’on consomme le plus d’antibiotiques, souvent utilisés à tort. Il faut tout de même noter qu’ils ont permis de faire de nombreux progrès dans le traitement des maladies infectieuses bactériennes. Victimes de leur succès, ils sont souvent considérés comme étant des remèdes miracles capables de soigner tous et n’importe quoi, mais c’est un leurre. Ils restent inefficaces contre la grippe, certaines angines, les rhino-pharyngites, les bronchites aiguës.

Identifier les situations qui demandent une prise d’antibiotiques

Les chercheurs de l’université de Caroline du Sud aux États-Unis ont tenté de prouver ces déclarations. Ils ont suivi plus de 1500 enfants présentant au moins une allergie alimentaire et plus de 6000 en bonne santé, le rôle des antibiotiques a été très sérieusement étudié. Les enfants ayant pris des antibiotiques sont 1,2 fois plus susceptibles de développer des allergies durant l’enfance, ce risque augmente avec les prises d’antibiotiques répétées. Le responsable des travaux a souligné que les médecins auraient davantage besoin d’outils afin de mieux identifier si l’enfant doit ou non avoir des antibiotiques comme prescription médicale.

En plus de la résistance bactérienne, trop d’antibiotiques entraîneraient le développement d’allergies alimentaires. La phrase mise en place par le ministère de la Santé « les antibiotiques, ce n’est pas automatique » prend alors tout son sens.

Des courses alimentaires, Pixabay – Alexas_Fotos

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !