Accueil / Actualités / Appareils auditifs : les Français y renoncent faute d’argent

Appareils auditifs : les Français y renoncent faute d’argent

Seulement 1,5 million de personnes sont équipées en appareil auditif. En France, il y aurait plus de 6 millions de malentendants, de nombreuses personnes n’ont pourtant pas de prothèses auditives, une situation très dommageable, le seul frein serait financier. Au vu de ces résultats regrettables, l’UFC que choisir a décidé d’analyser avec plus de détails les causes exactes de ce sous-équipement.

Appareil auditif
Appareil auditif / Crédit Photo : Pixabay – bykst

L’association de consommateurs bien connue, UFC que choisir vient de se pencher sur ce problème, elle propose des solutions afin d’y remédier au plus tôt. Le prix moyen d’un appareil auditif est d’environ 1500 euros, quand le patient veut s’équiper pour les deux oreilles, il lui en coûtera 3100 euros, l’assurance maladie ne rembourse qu’une toute petite part, 120 euros pour un appareil, la somme qu’il reste à l’usager est bien trop élevée pour certaines personnes, elles décident donc de s’en passer malgré leur handicap. La profession a le monopole des ventes, les aides auditives sont achetées par les audioprothésistes 327 euros, ils réalisent lors de la vente de très belles marges d’environ 78%.

Les revendeurs font de belles marges sur les appareils auditifs

Au lendemain de la présentation du projet de loi pour le financement de la sécurité sociale, UFC que choisir en a profité pour démontrer que les pratiques qui existent restent abusives. Les surcoûts seraient en partis dus à une pénurie de professionnels en France, ils sont 3091 audioprothésistes alors que l’étude montrerait qu’il en faudrait 7150. Ce phénomène de rareté les place forcément en position de force. L’association UFC Que Choisir aimerait que le gouvernement et le ministère de la Santé prennent des dispositions contre le manque de transparence qui est réel entre les fabricants de prothèses auditives et les revendeurs.

Les malentendants renoncent aux appareils auditifs à cause des tarifs élevés

Le président de cette association demande au gouvernement de mettre un terme « à ce scandale sanitaire en France » selon Boursorama. Le vieillissement de la population a fait que les ventes d’aides auditives ont doublé depuis les années 2000, soit un marché de plus de 927 millions d’euros, ce sont les résultats de cette étude, seulement un quart des malentendants sont équipés en France.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !