Accueil / Actualités / Botox : le cerveau atteint après une piqûre dans les rides

Botox : le cerveau atteint après une piqûre dans les rides

Le Botox serait susceptible d’atteindre le cerveau et d’entacher le système nerveux alors que son but premier consiste à gommer les rides.

Photo d'illustration pour le Botox
Photo d’illustration pour le Botox

Le botox est-il sans danger pour notre cerveau ? De nombreuses femmes ont recours à ce gendre de traitement, il est devenu incontournable pour faire disparaître les rides, il est utilisé en injections locales à faible dose pour provoquer des paralysies musculaires ciblées, par exemple pour les rides du front afin de les atténuer temporairement environ cinq à six mois. Une nouvelle étude scientifique internationale vient de mettre en évidence des conclusions qui peuvent choquer les femmes adeptes de cette pratique esthétique. En effet, le botox finirait dans le cerveau et la moelle épinière, de quoi inquiéter gravement l’équipe de chercheurs australiens, français et britanniques, ils ont révélé cela par l’intermédiaire de cette étude.

Des résidus de Botox dans la moelle épinière et le cerveau

Les chercheurs ont suivi le chemin que pouvait faire le botox après son injection avec une technique de microscopie électronique très performante. Lors des piqûres de cette toxine botulique que font les chirurgiens esthétiques, elle ne ferait pas que paralyser la peau temporairement elle migrerait dans les nerfs jusqu’au système nerveux. Les chercheurs qui ont entrepris ces recherches sur le botox et ses dérives ne semblent pas pour l’instant très alarmistes, les dangers que pourrait représenter une injection ne sont pas encore très concluants, il faut simplement rester prudent sur la quantité qui peut être injectée, car alors des résidus de cette toxine botulique pourraient se retrouver dans le cerveau et la moelle épinière.

Le botox combat les rides et les migraines

Des médecins estiment que le botox est un traitement sans danger, qu’il est formidable pour traiter les maladies entraînant une hyperactivité musculaire, ce sont les propos du coauteur de cette étude. En France, il est autorisé depuis 2003, en Grande-Bretagne le botox est utilisé pour combattre les migraines chroniques, une étude a été menée sur 1384 personnes et elles ont perçu des effets positifs sur leurs maux de tête, elles ont constaté une diminution de 50 % de leurs migraines, le botox va être prescrit pour des personnes souffrant de migraines durant plus de 15 jours par mois.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Un seul commentaire

  1. Si il n’y avait que le cerveau ce serait bien………….

Réagissez !