Accueil / Actualités / Essai clinique de Rennes : des accusations de mensonges démenties par Biotrial

Essai clinique de Rennes : des accusations de mensonges démenties par Biotrial

L’essai clinique de Rennes est à nouveau transporté sur le devant de la scène, car Biotrial et Bial sont accusés d’avoir menti aux volontaires. Le laboratoire français est sorti de son silence notamment pour démentir formellement les accusations.

Les participants n’auraient pas eu accès à toutes les données

C’est un nouveau volet qui vient de s’inscrire dans l’affaire de l’essai clinique de Rennes. Pour rappel, elle avait pour objectif de tester une nouvelle molécule pour une société portugaise. Or, les résultats sur les tests des animaux mettant en avant des lésions n’auraient pas été dévoilés aux volontaires selon une information du Figaro, le journal aurait consulté un document que les principaux concernés devaient signer avant de participer au test.

Biotrial est en désaccord avec les affirmations de mensonges

Comme le mentionne Pourquoi Docteur, le laboratoire Biotrial dément formellement ces accusations. Les personnes auraient donc reçu un document conforme à la réglementation. Ce n’est pas la première fois que l’établissement est contraint de sortir de son silence pour s’exprimer. Déjà, en février dernier, le laboratoire publiait un communiqué de presse. Biotrial insistait sur le fait qu’il ne pouvait pas être « associé, par son nom seul, à tout ce dossier douloureux en raison du décès d’un volontaire ». Désormais, il insiste sur le fait que l’environnement dans lequel les participants évoluaient était conforme.

Lors des essais cliniques de Rennes, un homme est décédé

Pour rappel, les animaux qui ont reçu les doses de cette même molécule ont été impactés par des lésions. Ces dernières n’auraient pas été communiquées aux participants. Difficile de trouver le vrai du faux dans cette affaire. Dans tous les cas, un homme a perdu la vie, plusieurs testeurs ont également été hospitalisés à cause de l’apparition de plusieurs symptômes. Au vu de ce drame, Marisol Touraine avait demandé la mise en place d’une enquête pour tenter de faire la lumière sur toutes les circonstances de ce test.

Des tests en laboratoire, Pixabay – Republica

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Un soda

Sexualité au top : quels sont les aliments à éviter car nuisibles à la libido ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais si vous avez l’intention de faire l’amour, certains …

Réagissez !