Accueil / Actualités / Un cocktail étonnant pour désenclaver le cerveau engagé sur la voie de la dégénérescence

Un cocktail étonnant pour désenclaver le cerveau engagé sur la voie de la dégénérescence

Pour faire front avec une efficacité redoutable contre le développement des maladies neurodégénératives ou encore neurologiques, les traitements étaient peu nombreux et même inexistants pour certaines pathologies, aussi dures à supporter par le malade que par son entourage. Le Département de Biologie de l’Université McMaster (Canada) se révèle pionnier pour ralentir  le déclin programmé du cerveau chez certaines personnes héritières d’un patrimoine génétique malheureux (nous pensons à la maladie d’Alzheimer notamment à ne pas confondre avec la sénilité qui accompagne beaucoup de personnes vieillissantes). La solution miracle résiderait dans un cocktail composé d’une trentaine de vitamines et minéraux qui jouerait un rôle doublement bénéfique : celui de compenser la disparition désormais évitable de notre capital neuronal et d’améliorer, bonus supplémentaire, nos capacités cognitives. Les résultats de l’étude sont publiés dans la revue Environmental and Molecular Mutagenesis à décrypter avec acuité.

Un cocktail scientifiquement cocoté mais pour être consommé à des fins thérapeutiques efficaces contre les maladies neurodégénératives

Comme vous l’avez deviné en lisant l’introduction, ce cocktail, dont nous allons vous dévoiler avec une exactitude parfaite la recette maintenant, n’est pas un remède miracle contre toutes les maladies inhérentes au cerveau mais plutôt un véritable frein destiné à ralentir des pathologies émergentes comme Alzheimer et Parkinson qui sont les premières à nous venir à l’esprit. Alzheimer (900 000 personnes en souffrent actuellement en France et ce chiffre selon toutes les prédictions explosera dans un avenir proche) et Parkinson (100 000 à 120 000 cas sont recensés correspondant à 1% des plus de 65 ans toujours sous nos latitudes). Mais revenons au cocktail concocté par une  formidable équipe de scientifiques canadiens (ayant raté leur vocation de barmaid ?). Ils ont inventé l’incroyable mélange suivant étonnant et détonnant : des compléments alimentaires parmi lesquels figurent de l’acide folique,  des vitamines appartenant aux catégories B, C, D, des extraits de thé vert ou moins populaire de l’huile de foie de morue.

Les souris ont évité la fuite de leurs capital neuronal et de leurs facultés cognitives grâce à ce cocktail qui sera testé sur l’homme dès 2018

Cette recette a été testée tout d’abord et pendant un long moment -par mesure de précaution avant les premiers cobayes humains volontaires- sur des souris, avec des résultats à tomber à la renverse qui ont stupéfait l’équipe canadienne au complet. Le délai accordé à l’étude sur les petits rongeurs avant la clap heureux de fin a atteint la bagatelle de plusieurs mois. La voie d’administration retenue a été la suivante : le prémonitoire cocktail efficace enrichi en compléments alimentaires a été tout simplement mélangé à la nourriture des souris. Notons que les compléments alimentaires étaient génétiquement modifiés afin de recréer une variante se révélant très corsée d’ Alzheimer pouvant affecter l’homme. Double gain en termes de santé : un feu rouge pour stopper la perte de nos neurones et des capacités cognitives. Certaines capacités comme la vision, l’odorat ou l’équilibre ont, sans aucun parti-pris religieux, été presque miraculeusement retrouvées. Les essais cliniques sur l’homme, sont programmés pour 2018.

 

Le cerveau, Pixabay – geralt

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Les pieds dans l'océan

Baskets sans chaussettes : comment protéger nos pieds des nombreuses infections ?

Les fans de mode n’ont pas pu passer à côté de cette nouvelle tendance pour …

Réagissez !