LOADING

Type to search

Coup de communication magique : comment avoir à la place d’un druide imaginaire deux praticiens médicaux réels ?

2 années ago
Share

L’annonce pour une commune des Côtes d’Armor d’avoir procédé au recrutement, officieux en coulisses, officiel aux yeux de tous, d’un druide (on se croirait dans une bande-dessinée d’Astérix), pour pallier à une paupérisation, étant dangereuse en termes d’avenir pour un territoire, de médecins généralistes, a fini par payer : un médecin sera prêt à occuper ses fonctions en octobre. Une psychologue sera également au cabinet médical le samedi matin à la mi-juin.

Druide

Deux bonnes nouvelles de recrutement réel après des mois durant lesquels professionnels de la santé et patients ont eu vraiment peur

La duperie celtique a fonctionné pour céder la place à un dénouement heureux et ancré dans la réalité. La commune bretonne de la Roche-Derrien (Côtes d’Armor) et son millier d’habitants a joué la carte d’une annonce véritablement incongrue en manifestant, véritable canular caviar, avoir recruté un druide guérisseur, à défaut d’être pourvue d’un médecin généraliste. Ces derniers désertent effectivement en masse les déserts médicaux et l’hémorragie ne semble pas prête d’être stoppée. Le succès a dépassé de loin les espérances de Jean-Louis Even, maire de la commune, qui peut se féliciter de deux réponses probantes valant installation : la bonne nouvelle est tombée le 2 juin avec un vrai médecin et une vraie psychologue qui ont émis le désir d’exercer auprès d’une patientèle réjouie à la clé. Jean-Louis Even avait confié à nos confrères de allodocteurs.fr, que la blague cachait des préoccupations à ne pas plus occulter : « Il nous manque 10 médecins généralistes sur un secteur de 50 km2! » Ce n’est pas possible que personne ne vienne ».

De fil en aiguille la communication à propos du faux druide a fait le buzz après un dépit rimant avec inertie sur lesquels rebondir

La situation déjà critique était appelée à s’intensifier et tout le monde dans le village, du premier magistrat jusqu’au citoyen lambda, ont fait preuve d’une magique ingéniosité qui a fini par payer. Le pessimisme teinté d’inertie était le roi jusqu’à fin mars comme en attestent les propos de Jean-Louis Even toujours auprès de la même rédaction : « Cela fait neuf mois que l’on cherche désespérément quelqu’un, pour remplacer l’un de nos médecins, qui est parti pour un autre projet de vie. Nous avons ici un cabinet remis à neuf en 2000, avec quatre médecins qui se relaient, des infirmiers. Il y a tout ce qu’il faut… Mais nous ne trouvons personne. Et nous avons un autre médecin qui part en retraite à la fin de l’année ». Mais un déclic s’est produit, sur les conseils avisés, de ses homologues du Pays Rochois ayant émis la suggestion ad hoc de poster un message sur le Bon Coin et le maire avait « reçu un coup de fil de gens qui font un peu de com » qui les avait poussés à officialiser, qu’ils allaient recruter un druide averti, pour la santé de tous.

Druide, Pixabay

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *