Accueil / Actualités / Contre le cancer du foie, le brocoli aurait le pouvoir de réduire le risque

Contre le cancer du foie, le brocoli aurait le pouvoir de réduire le risque

Le brocoli aurait un atout, car selon une nouvelle étude, il aurait la possibilité de réduire le risque du cancer du foie. Ce n’est pas la première fois que des enquêtes mettent en avant l’intérêt de l’alimentation qui impacte directement la santé.

Un cancer du foie touche 8000 patients tous les ans

Généralement, les aliments ingurgités peuvent parfois apporter des renseignements sur la qualité de l’hygiène de vie et donc l’état de santé. Ceux qui misent sur une alimentation grasse et calorique auront plus de risques d’être confrontés à des problèmes que ceux qui choisissent une autre voie. Cette fois, nous apprenons que le brocoli même si son aspect fait fuir certains gastronomes aurait le pouvoir de réduire le risque du cancer du foie. Ce dernier affecte près de 8000 nouvelles personnes tous les ans et dans 80% des cas, ce sont des hommes qui sont touchés.

Du brocoli pour éviter le développement d’un cancer du foie

Le cancer du foie est très complexe à gérer puisqu’il cause des douleurs à l’abdomen ainsi que la jaunisse, une perte de poids et une masse sous les côtes peut apparaître. Les chercheurs américains de l’université de l’Illinois se sont donc focalisés sur ses atouts et il est important de noter qu’il propose un faible apport calorique, des minéraux ainsi que des vitamines et des protéines. Toutefois, le goût peut faire fuir certains, mais au vu de ses avantages, il faudrait peut-être l’ajouter dans son alimentation en l’accompagnant d’autres aliments susceptibles de masquer ce goût.

Le brocoli possède des vertus contre plusieurs cancers

Les scientifiques ont pu constater que trois voire cinq portions de brocoli toutes les semaines avaient les capacités de réduire le cancer du foie, mais également celui qui touche le côlon, la prostate et même les seins. C’est un geste très facile à réaliser et les bénéfices sont multiples comme ont pu le découvrir ces chercheurs en effectuant une étude sur des souris qui avaient subi différents régimes alimentaires.

Brocoli, Pixabay – vedanti

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !