Accueil / Actualités / Ebola dans l’œil : des survivants développent un curieux syndrome

Ebola dans l’œil : des survivants développent un curieux syndrome

Ebola qui est un virus appartenant aux filovirus est au cœur d’un nouveau syndrome développé par les survivants. L’un d’eux est un médecin de 44 ans.

Le virus Ebola
Le virus Ebola

Le virus Ebola a été à l’origine d’une multitude de morts à cause d’une fièvre hémorragique intense et très grave. L’Organisation mondiale de la Santé a pu constater que le taux de létalité s’articule autour de 50 %, mais pendant les phases les plus critiques, il a atteint près de 90 %. Certains patients ont pu survivre malgré une présence très importante dans des villages isolés à proximité des forêts tropicales d’Afrique centrale. Ils sont aujourd’hui confrontés à un nouveau syndrome qui est à la fois surprenant et inexpliqué pour l’heure.

La médecine confrontée à un curieux syndrome avec Ebola

La situation est tellement surprenante que l’Organisation mondiale de la Santé a décidé d’ouvrir une enquête pour tenter de comprendre comment le virus Ebola a pu se retrouver dans l’œil alors que les patients ont pu surpasser la maladie. Le New England Journal of Medicine révèle que le virus était présent dans le liquide oculaire et cela a été observé chez un médecin âgé de 44 ans qui avait été atteint par la maladie en Sierra Leone, une zone où le virus était massivement présent pendant de longs mois. Il a eu l’occasion de constater que sa vue n’était pas comme d’habitude, car sa vision était floue et la couleur de ses yeux avait même viré vers le vert.

Le virus Ebola affecte la vue en étant dans les yeux

Le virus Ebola s’est donc logé dans les yeux plusieurs semaines après avoir été guéri et cela pose un véritable problème, car le concept est inconnu et pourtant il se répand. Ce médecin n’est pas le seul touché par ce surprenant syndrome, car des survivants l’ont également développé. Depuis quelques semaines, ils commencent à souffrir de troubles au niveau des mouvements, de l’audition et donc de la vue. Pour un maximum de sécurité, le médecin a été placé dans une mini-quarantaine pour tenter de savoir si le virus Ebola pouvait se propager à nouveau.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !