Accueil / Actualités / Empoisonnement en Australie : une fillette forcée d’avaler des médicaments

Empoisonnement en Australie : une fillette forcée d’avaler des médicaments

En Australie, l’empoisonnement volontaire de la fillette de 4 ans a duré pendant 10 mois. Sa mère forçait son enfant à prendre des médicaments.

Photo d'illustration d'un enfant
[/media-credit] Photo d’illustration d’un enfant
En Australie, la mère âgée de 23 ans a empoisonné pendant 10 mois son enfant âgé seulement de 4 ans. Elle avait utilisé une page Facebook pour mettre en avance des photos de cette petite fille qui soi-disant était malade. En effet, la mère de famille forçait l’enfant à prendre des médicaments et plus particulièrement des anti-cancéreux. Son objectif était de susciter la tristesse sur les réseaux sociaux pour obtenir en échange de l’affection, du soutien et surtout de l’argent comme le précise le Courier Mail. Près de 8 000 personnes se sont mobilisées et elle a obtenu aux alentours de 500 dollars en espèces.

Un empoisonnement volontaire en Australie

La mère de famille qui réside en Australie avait au préalable acheté des médicaments (au moins 290 tablettes) de la marque Cytoxan sur Internet au Canada (au moins à 6 reprises). Ces comprimés sont généralement prescrits aux personnes atteintes d’un cancer et elle n’a eu aucune difficulté pour s’en procurer. En effet, sur Internet, il est assez facile d’acquérir des médicaments même sans la présence d’une ordonnance, mais la vigilance est de mise, car il s’agit dans la plupart des cas d’une contrefaçon. Le journal précise que la mère de famille dont l’identité n’a pas été dévoilée s’est retrouvée devant le tribunal où elle a plaidé coupable pour les chefs d’accusation retenus contre elle.

La fillette vit en Australie et elle s’est rétablie

La justice a précisé que l’empoisonnement de la fillette avait été volontaire et que la mère de famille était consciente des risques encourus pour l’enfant. Ce dernier a également frôlé la mort puisque la petite fille s’est retrouvée dans une situation très critique. Elle a toutefois été enlevée à sa mère et depuis, sa récupération a été optimisée.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !