LOADING

Type to search

Epilepsie : le poids de la maman impacterait le risque chez l’enfant

9 mois ago
Share

L’épilepsie est une maladie neurologique. C’est comme un véritable orage qui se produit dans le cerveau, il parcoure de nombreux neurones. Selon le type, différents facteurs peuvent entrer en jeu dans l’apparition des crises. En France, on compte plus de 500.000 épileptiques dont plus de la moitié a moins de vingt ans. Plus de 5% de la population est susceptible de faire un jour une crise. Ce dysfonctionnement cérébral après la migraine est le premier motif de consultation d’un neurologue. En France, les épileptiques sont trop souvent rejetés par la société pourtant lorsque la maladie est bien traitée, il est tout à fait possible d’aller à l’école, de travailler, de faire du sport.

Epilepsie

Une enquête prend en compte l’IMC pour évaluer le risque de souffrir d’une pathologie

Une étude suédoise publiée ce début de semaine dans la revue médicale Jama Neurology met en évidence le surpoids, l’obésité au cours du premier mois de grossesse comme étant un facteur à risque chez l’enfant concernant le développement de l’épilepsie. L’étude a été menée auprès de plus de 1,4 million d’enfants nés entre 1997 et 2001 en Suède. Lorsque l’indice de masse corporelle de la mère se situe entre 25/30, l’enfant aurait 11% de risque de souffrir de cette pathologie neurologique, il grimpe à 20% si l’indice est de 30/35, lorsqu’il est compris entre 35/40, il passe à plus de 40% et 80% lorsque l’IMC est supérieur à 40. D’après les auteurs de l’enquête, le poids de la mère pourrait en fait provoquer des blessures cérébrales au fœtus ou des inflammations neurologiques qui affecteraient le développement de l’enfant à naître.

Aujourd’hui, les professionnels de santé encouragent les femmes enceintes à surveiller de près leur poids durant la grossesse

Il y a de vrais risques pour l’enfant et la mère car l’obésité croissante est en passe de devenir un véritable problème de santé publique. Il est très loin le temps où l’on disait aux femmes enceintes de manger pour deux. L’obésité de la mère à une réelle influence sur le développement du bébé, il augmente en outre les risques de malformations neurologiques, cardiaques. Les causes de l’épilepsie sont encore peu connues, dans plus de 60% des cas, les médecins n’arrivent pas à identifier le facteur déclenchant. Les femmes en surpoids ne devraient pas prendre plus de 11,5 kilos durant la grossesse, les femmes obèses moins de 7 kilos.

Epilepsie, Pixabay – geralt

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *