Fiona : sa petite sœur Eva sera confiée à une nouvelle famille

La petite sœur de Fiona prénommée Éva doit quitter Perpignan pour revenir sur Clermont-Ferrand, car elle sera placée dans une nouvelle famille.

La petite Fiona disparue le 12 mai 2013
[/media-credit] La petite Fiona disparue le 12 mai 2013
Lorsque la France a découvert le tragique fait divers concernant la petite Fiona, la population a constaté que la fillette avait une sœur prénommée Éva. Cette dernière aurait également été victime selon les investigations de maltraitance. Cette affaire est toutefois assez complexe, car le couple n’a toujours pas été jugé pour la disparition et le décès de Fiona. Cette dernière n’a pas été retrouvée alors que de nouvelles fouilles ont été organisées en mai dernier, soit un an après sa tragique disparition.

Fiona et Éva étaient les deux enfants de Nicolas Chafoulais

Après cette affaire, la petite Éva avait été placée dans une première famille d’accueil à Perpignan. Selon France 3 Auvergne, l’enfant reviendra dans quelques semaines à Clermont-Ferrand pour changer de famille d’accueil. Cela permettra également à son père, Nicolas Chafoulais de voir plus souvent sa petite fille. Il faut noter que ce dernier était également le papa de Fiona, les deux enfants étaient donc nés d’une première union avec Cécile Bourgeon. Toutefois, la mère de famille a eu un troisième enfant avec Berkane Maklouf l’année dernière peu de temps avant que la vérité sur Fiona soit connue.

La petite sœur de Fiona a renoué avec son père

En ce qui concerne la petite Éva, l’avocat de Nicolas Chafoulais s’est montré optimiste. Ce dernier a selon lui réalisé toutes les visites de façon assidue et il a noté que « des liens se sont renoués avec sa fille Éva ». Par conséquent, le rapport entre ce père et cette fillette « se déroule dans les meilleures conditions possible ». L’avocat a également confié lors d’un entretien que le père de Fiona se rendait tous les 10 jours auprès de sa petite fille pendant 3 jours. Cette situation était assez préjudiciable puisqu’il ne pouvait pas trouver de travail, mais selon lui il était contraint de combler cette attente dans le but d’obtenir la garde d’Éva.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !