Inde : un cafard extirpé du crâne d’une femme sauvée in extremis d’une mort quasi-certaine

L’histoire est digne d’un scénario de film d’horreur. Alors qu’elle dormait à poings fermés, Selvi a été sujette à des vives douleurs, qui l’ont arrachée à une nuit réparatrice. Cette citoyenne indienne de Chennai, ville connue aussi pour son nom ancien de Madras, au sud du pays, a éprouvé une sensation indescriptible entre le nez et les yeux. La faute à un cafard qui s’était immiscé dans sa narine. Le plus rapidement qui soit, l’insecte, suscitant la répulsion, la plus unanime possible au monde, a investi son crâne.

Chirurgie

Une femme indienne de 42 ans opérée d’urgence pour se faire retirer un cafard, invité inédit et indésirable, logé entre ses 2 yeux en souffrance

La femme indienne de 42 ans a posé des mots sur les maux étranges, dont elle a été victime, du fait d’une intrusion des plus indésirables, portant atteinte à son corps, au sein des colonnes stupéfaites de l’Indian Express : « C’est une sensation difficile à expliquer, mais j’étais sûre que c’était un insecte. J’ai ressenti à la fois des picotements et quelque chose qui rampait. Chaque fois qu’il se déplaçait, cela me brûlait les yeux ».  Selvi a été obligée de se rendre, de toute urgence, à l’hôpital, en raison d’une douleur insoutenable. La première étape, avant de poser un diagnostic, a été une endoscopie nasale. Cet examen a suscité l’étonnement des médecins, qui ont pu localiser le cafard logé, exactement entre ses deux yeux, aux portes de son cerveau. Ils ont ensuite procédé à son extraction. Du jamais vu selon eux.

Selvi doit sa survie pour avoir réagi promptement aux douleurs suspectes, car si le cafard était mort dans son crâne, elle aurait succombé également

Le docteur Shankar, qui a dirigé l’opération chirurgicale, délicate mais salvatrice, s’est exprimé ainsi concernant cette patiente, au pronostic vital engagé, si elle ne s’était pas présentée rapidement à l’hôpital : « Si Selvi avait attendu quelques heures de plus, l’insecte aurait fini par succomber. De quoi provoquer une infection et probablement la mort de la patiente ». Un destin funeste a ainsi été évité et Selvi est délivrée d’un squatteur des plus indésirables, et ce définitivement de surcroît. Mais comment pareil insecte, de mauvaise réputation, a pu pénétrer dans un orifice aussi minuscule ? Malgré sa taille minimaliste de 12 millimètres de haut, cet insecte peut, par compression de la moitié de son corps, se glisser, très sournoisement, dans des espaces étroits de 3 millimètres.

https://youtu.be/wACLoFMaR30

Chirurgie, Pixabay – skeeze

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *