Accueil / Actualités / Keytruda : quel est ce nouveau médicament anticancéreux ciblant directement la tumeur ?

Keytruda : quel est ce nouveau médicament anticancéreux ciblant directement la tumeur ?

La Food and Drug Administration des États-Unis a émis son feu vert, le 23 mai 2017, pour l’approbation accélérée, synonyme de mise en vente sur le marché, d’un traitement anticancéreux, le Keytruda, destiné aux patients souffrant des cancers présentant une caractéristique génétique spécifique. C’est une grande première pour la FDA que d’avoir pris une telle décision favorable pour un traitement contre le cancer basé sur un biomarqueur commun plutôt que sur l’emplacement dans le corps d’où la tumeur est originaire. Pour les patients inopérables, c’est une panacée.

Médicaments

La FDA approuve Keytruda pour un traitement du cancer pour lutter contre une tumeur solide présentant une caractéristique génétique spécifique

Keytruda (pembrolizumab) est indiqué pour le traitement de patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides identifiées de cette sorte : les tumeurs MSI-H et dMMR contenant des anomalies affectant une réparation correcte de l’ADN à l’intérieur même de la cellule. Les tumeurs présentant ces biomarqueurs se retrouvent souvent dans les cancers colorectal, endométrial et gastro-intestinal mais elles sévissent, certes moins fréquemment, dans le cancer du sein, de la prostate, de la vessie, de la glande thyroïde et d’autres endroits. L’utilité du Keytruda concerne les patients atteints de tumeurs solides progressant après un traitement préalable et qui n’ont pas d’alternatives satisfaisantes sans oublier les patients présentant un cancer colorectal réfractaire à toute chimiothérapie. Keytruda voit s’élargir ses vocations anticancéreuses.

C’est désormais la tumeur cancéreuse qui fait l’office d’un traitement en intervenant sur le plan cellulaire et non plus l’organe étant affecté

Richard Pazdur, directeur intérimaire du Bureau des produits d’hématologie et d’oncologie au Centre d’évaluation et de recherche sur les médicaments de la FDA et directeur du Centre d’excellence en oncologie de la FDA est enthousiaste : « Jusqu’à maintenant, la FDA a approuvé des traitements contre le cancer en fonction de l’origine du cancer, par exemple, le cancer du poumon ou du sein. Nous avons maintenant approuvé un médicament basé sur le biomarqueur d’une tumeur sans égard à l’emplacement initial de la tumeur « . Keytruda fonctionne en ciblant la voie cellulaire connue sous le nom de PD-1 / PD-L1 (protéines trouvées sur les cellules immunitaires du corps et certaines cellules cancéreuses). En bloquant cette voie, Keytruda peut aider le système immunitaire du corps à combattre les cellules cancéreuses. 

Médicaments, Pixabay – dertrick

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !