Gargouille

La fondation Abbé Pierre réagit après les dons pour Notre Dame, n’oubliez pas les démunis

Depuis l’incendie de la cathédrale de Notre Dame de Paris, de nombreux dons ont été levés, plusieurs millions d’euros ont déjà été récoltés. Les premiers soutiens s’organisent et les cagnottes affluent pour reconstruire la cathédrale à l’identique. De grandes familles aisées ont ainsi annoncé que de grosses sommes seraient allouées pour les travaux de reconstruction. La fondation Abbé Pierre demande à tous de ne pas oublier les plus démunis.

La barre du milliard d’euros pourrait être franchie

Plusieurs grands groupes français dont Total, L’Oréal, LVHM, Kéring vont participer au financement de la restauration de la cathédrale. Ce mercredi, le milliard d’euros pourrait en effet être dépassé. La fondation Abbé Pierre qui oeuvre pour aider les personnes défavorisées à accéder à un toit, à une vie plus digne a bien sûr salué cette grande générosité envers Notre Dame et que c’était normal. Rappelons que les obsèques de l’Abbé Pierre ont été célébrées à Notre Dame le 26 janvier 2007. La fondation veut seulement souligner en cette période de grande tristesse que tous ces grands groupes qui gèrent des dizaines de milliers d’euros de chiffres d’affaires chaque année à ne pas oublier les personnes en grande précarité.

C’est une tragédie qui nous a bouleversés

Ce sont les mots de François Heuri Pinault, président de la holdind Artémis et du groupe Kéving à Ouest France. Les familles Arnault et le groupe LVHM se sont déclarés complètement solidaires de cette tragédie nationale. Ils vont aussi s’associer à la reconstruction de la cathédrale. De très nombreuses entreprises ont suivi comme L’Oréal avec un don de 200 millions, Total avec 100 millions. La démarche très généreuse présente aussi de grands avantages en termes de fiscalité et de communication. La famille Pinault renonce à sa déduction fiscale. Une collecte a été ouverte lundi soir par la fondation du patrimoine. Elle accumulait il y a quelques heures 9 063 191 euros. Il est vrai que pour tous ceux qui se trouvent dans le besoin de telles sommes peuvent interpeller, mais il faut considérer cela comme un espoir. En France, on est capable de débloquer des fonds pour des causes essentielles.

La fondation Abbé Pierre, reconnue d’utilité publique

Elle a pour mission de permettre à toute personne en grande difficulté d’accéder à un toit et à une vie plus digne. L’Abbé Pierre, le fondateur de cette association en a été le président jusqu’à sa mort le 22 janvier 2007. L’action de cette fondation s’articule autour de grandes missions, accueillir les personnes en précarité, construire des logements sociaux, réhabiliter des logements insalubres, accompagner, conseiller et informer les démunis de leurs droits. La fondation Abbé Pierre est reconnue d’utilité publique. Ce qui permet aux donateurs de déduire jusqu’à plus de 75% de leurs dons de l’imposition sur le revenu. Elle a reçu en 2006, les félicitations de la Cour des comptes pour sa gestion parfaite des ressources collectées. Reconstruire un monument historique, c’est très important, mais aider les plus démunis n’est pas une nécessité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *