Accueil / Actualités / Lobby du sucre : la santé dentaire impactée par l’industrie

Lobby du sucre : la santé dentaire impactée par l’industrie

Le lobby du sucre n’aurait pas impacté positivement la santé dentaire, il aurait même fait en sorte qu’on ne détériore pas l’image.

Sucre
Sucre

Le lobby du sucre ne pouvait sans doute pas générer des recettes si la santé dentaire luttait contre une telle consommation. Il faut noter qu’il peut entraîner l’apparition de caries et causer de véritables chamboulements que ce soit pour un enfant ou un adulte. Toutefois, dans les années 60, l’image du sucre n’était pas négative, car cet ingrédient n’était pas aussi néfaste que les patients pouvaient le penser. De ce fait, la revue Plos Medicine précise que l’industrie aurait influencé les autorités pour que les recherches ne soient pas négatives.

Les industriels ont réagi après les révélations sur le sucre

Pour obtenir cette constatation sur le lobby du sucre aux États-Unis, une université située à San Francisco s’est plongée dans les archives à la recherche de documents attestant ces révélations. Les chercheurs ont eu l’occasion de découvrir 319 papiers datant de la fin des années 50 jusqu’au début des années 70. Au départ, les professionnels avaient pointé du doigt le sucre en révélant que cet ingrédient était néfaste, car il était lié à l’apparition de caries notamment chez les enfants. Or, cette affirmation n’était pas du goût de l’industrie, car une telle révélation n’est pas bonne pour les affaires.

Redorer l’image du sucre en détournant l’attention

Le lobby du sucre a donc fait en sorte que l’image de cet ingrédient ne soit pas entachée tout en multipliant les efforts pour convaincre les consommateurs qu’il y avait des solutions. Les caries peuvent être traitées et la plaque dentaire avait la possibilité d’être éliminée. À cette époque, les industriels avaient donc fait en sorte que la consommation ne chute pas. Plusieurs années après cet épisode, le sucre est de nouveau pointé du doigt, car l’OMS a demandé une réduction avec une consommation au maximum de 50 grammes par jour. Il faut noter que cet ingrédient peut causer du diabète, mais il est également responsable dans certains cas de figure de maladies cardiaques.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Sport

Un sportif filme sa crampe du mollet droit : du jamais vu tant c’est insoutenable !

Nous sommes tous égaux face à des crampes qui peuvent nous gâcher une séance de …

Réagissez !