Accueil / Actualités / Il n’existerait aucune protection solaire complètement efficace actuellement

Il n’existerait aucune protection solaire complètement efficace actuellement

Alors que les aoûtiens vont prendre la route des vacances, que les juillettistes terminent leurs congés, la crème solaire est bien entendu un facteur important qu’il faut prendre en compte lorsque l’on prépare sa valise. Aucune crème sur le marché ne protège totalement des méfaits du soleil, c’est d’ailleurs pour cela que le terme « écran total » n’est plus autorisé. Des scientifiques britanniques viennent de mettre au point une toute nouvelle molécule qui résisterait aux rayons ultraviolets, elle permettrait de protéger la peau des UVA lorsqu’elle est intégrée à la crème solaire.

Crème solaire

Un invention en matière de protection solaire

Choisir une bonne crème est bien souvent un parcours du combattant, les laboratoires, les industriels redoublent d’ingéniosité pour nous vanter les mérites de telle ou telle crème, mais comment s’y retrouver dans un marché où l’abondance ne rime pas toujours avec qualité, protection, sécurité ? Les scientifiques de l’université de Bath, du King College de Londres ont inventé un composé unique : la griffe de Mitoiron. Cet ingrédient ferait toute la différence, en effet, sur la peau elle produirait un vrai miracle. L’efficacité a été prouvée sur des cellules humaines exposées durant 140 minutes au soleil, celles non protégées sont mortes, les autres ont été complètement préservées.

Vers de nouvelles expertises pour confirmer l’intérêt

Les chercheurs rappellent que, lors d’une exposition au soleil, les organites qui permettent la respiration des cellules libèrent trop de fer, la conséquence, l’ADN peut s’en trouver endommagé, la molécule mise au point bloquerait la libération excessive de fer. Ces premiers résultats vont à nouveau être vérifiés, même s’ils sont très encourageants, des études complémentaires vont devoir appuyer ces premières constatations.

Aucune protection totale n’est possible

L’assurance maladie sur son site recommande l’utilisation d’une crème solaire anti UVA et UVB dont l’indice de protection est au moins 25, plus pour les enfants. Il faut également penser à renouveler toutes les deux heures pour une protection optimale. En attendant la référence miracle, il faudra encore cette année se contenter de celles qui sont sur le marché, il faut se rappeler tout de même qu’aucune protection solaire disponible ne garantit pour l’instant une protection totale.

Crème solaire, Pixabay – kaboompics

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Squelette

Ostéoporose : sous-diagnostiquée, celle maladie est dangereuse

En Europe, l’ostéoporose touche près de 21 millions de femmes de plus de 50 ans …

Réagissez !