Accueil / Actualités / Des sachets de thé à la camomille retirés du marché

Des sachets de thé à la camomille retirés du marché

Ces sachets de thé seraient contaminés par des mauvaises herbes selon des informations relayées par BFM Business. L’association Allemande Warentest tient à avertir les consommateurs qu’ils représentent potentiellement un danger pour la santé. Les plantes ne sont jamais anodines, il faut se montrer prudent. La camomille est utilisée en tisane comme en cosmétique, elle a de nombreuses vertus, troubles digestifs, inflammation, conjonctivite, courbatures grippales, elle lutte aussi contre l’agitation, l’insomnie ainsi que l’anxiété, les troubles de l’attention. Elle reste une plante très appréciée pour soulager bien de petits maux.

Du thé

Kusmi Tea vient de procéder à un retrait des ventes de son thé à la camomille

Problème d’endormissement, sommeil léger ou agité, optez plutôt pour une bonne tisane à la camomille, vous tomberez très vite dans les bras de Morphée avec un produit naturel sans effet de dépendance. Plusieurs tasses par jour peuvent résoudre un stress passager, elle a des vertus calmantes. La camomille en elle-même n’a rien de toxique, mais lorsqu’elle est ramassée, d’autres plantes peuvent se mêler à la récolte, c’est alors que les problèmes surgissent pour le consommateur. C’est ce qui est arrivé avec le thé à la camomille Kusmi Tea, des substances toxiques, les alcaloides pyrrolizidiniques ont fait l’objet d’une mise en garde, d’un retrait des ventes.

L’association allemande explique qu’un sachet de thé contient 161 microgramme de ce produit controversé soit 380 fois la dose ingérée normalement par un adulte, les seuils conseillés étant de 0,42 microgramme pour un adulte pesant 60 kilos, 0,11 pour un enfant de 16 kilos. Kusmi Tea sur son  compte Facebook tient à souligner que la substance retrouvée dans son thé ne « fait l’objet d’aucun seuil maximum« .

Par mesure de précaution, le fabricant a retiré son thé à la camomille du marché

Cette alerte soulève les problèmes liés à la cueillette des plantes sauvages qui se retrouvent incorporées aux thés, aux tisanes, un danger potentiel pour les amateurs de ses boissons. Ce n’est pas la première fois que l’Allemagne pointe du doigt les infusions à la camomille, en 2014, plus de 25 marques avaient été testées, plus de 10 d’entre elles contenaient un taux élevé d’alcaloides pyrrolizidiniques.

Les thés, les tisanes aromatisés ont le vent en poupe, ces produits rencontrent un vif succès auprès des consommateurs, il existe même des bars à tisanes un peu partout. Il y a de multiples raisons de boire ce genre de boissons, c’est une excellente façon de s’hydrater tout au long de la journée. Il ne faut pas oublier que les plantes ont un pouvoir actif sur le corps, cela peut avoir des effets nocifs sur l’organisme. La prudence est donc de mise, un bon thé vert tout simple et une tisane achetée auprès de son herboriste peuvent faire la différence. La boisson plaisir ne doit pas devenir un cauchemar pour notre santé.

Du thé, Pixabay – congerdesign

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Un seul commentaire

  1. Heureusement qu’il y a d’autres fabricants de thé qui font des contrôles de leur thé. https://www.campagnedethe.fr/Transparence-la-Campagne-de-the/Controle-des-residus-chimiques Ce sont aussi des allemands. Hasard ?

Réagissez !