Accueil / Actualités / Tampons et serviettes : une présence inquiétante supposée d’un désherbant

Tampons et serviettes : une présence inquiétante supposée d’un désherbant

Les tampons ainsi que les serviettes hygiéniques contiendraient un désherbant et cette affaire renforce la volonté de nombreux terriens. Certains voudraient connaitre la composition de ces produits utilisés par de multiples femmes.

Recherches
Recherches / Crédit Photo : Pixaby – Juliacdrd

Faut-il sourire ou être effrayé ? Cette information est déstabilisante, car comment un désherbant peut-il se retrouver dans des tampons et/ou des serviettes hygiéniques ? Cette affaire montre à quel point, il serait primordial de diffuser la composition qui avait déjà fait l’objet d’une pétition il y a quelques mois. Une étudiante voulait que les fabricants mentionnent les produits utilisés et cela faisait également échos à un fait divers américain dans lequel une femme avait été amputée à cause d’un syndrome du choc toxique favorisé par un tampon.

Les tampons et les serviettes hygiéniques contiendraient un désherbant

Les tampons et les serviettes hygiéniques sont des produits utilisés tous les mois par de nombreuses femmes depuis la puberté et jusqu’à la ménopause. Si le contenu est problématique, une multitude de femmes seraient ainsi concernées. Il est toutefois difficile d’en apprendre davantage, mais la révélation de l’Université de La Plata n’est pas rassurante. En étudiant avec minutie des échantillons de gaze et de coton brut, les chercheurs ont pu retrouver des traces de glyphosate. Ce nom n’aura aucune signification pour de nombreux internautes, il faut donc spécifier qu’il serait relié à un herbicide.

Des traces du principe actif du Roundup dans le coton

En effet, il s’agit du principe actif du Roundup, un désherbant qui se retrouve lui aussi au cœur d’un long débat, car l’OMS avait classé ce produit comme cancérogène probable. Comment cela peut-il se produire ? En réalité, il faudrait remonter à la source du produit utilisé pour concevoir des serviettes hygiéniques et des tampons. La production serait entachée par l’utilisation du Roundup et cela expliquerait ainsi les résultats. Au fil des jours, nombreuses sont les études qui sont au cœur de révélations problématiques.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !